Vidéotron branche 30 000 nouveaux foyers à Internet haute vitesse

Vidéotron annonce avoir complété une série d’investissements qui ont permis de connecter 30 000 nouveaux foyers québécois à Internet haute vitesse.

Image : Shutterstock

Ces investissements, amorcés en 2017, s’élèvent maintenant à 25 millions de dollars. Les nouveaux branchements se concentrent dans Lanaudière, dans les Basses-Laurentides, en Outaouais, en Estrie, en Montérégie et dans Charlevoix.

Avec cette expansion, le réseau Internet de Vidéotron, qui combine les technolgies de fibre optique et de câble coaxial, rejoindrait maintenant près de 90 % des Québécois.

« Les derniers mois nous l’ont bien démontré, l’accès à un réseau Internet fiable et rapide est une nécessité tant pour demeurer connectés avec nos proches que pour assurer le développement économique de nos régions, a déclaré Jean-François Pruneau, président et chef de la direction de Vidéotron, par communiqué. Nous sommes déterminés à connecter le plus de foyers et d’entreprises possible au Québec. »

La semaine dernière, la société de communications a déposé une demande d’enquête au Bureau de la concurrence du Canada ainsi qu’une poursuite en dommages et intérêts contre Bell, alléguant que son concurrent tente de bloquer l’accès à ses poteaux téléphoniques.

Vidéotron a qualifié cette pratique d’anticoncurrentielle et a fait remarquer qu’elle aurait pu fournir l’Internet à un plus grand nombre de Canadiens si elle avait eu un accès rapide à ces infrastructures.

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Inquiets de la résilience Internet et des télécoms de votre entreprise ? Posez ces questions

Les pannes pancanadiennes d'Internet et de réseau cellulaire causées par l'incident de la semaine dernière chez Rogers Communications devraient inciter les décideurs des entreprises de télécommunications et de TI à réfléchir attentivement à la résilience des télécommunications dans les services qu'ils achètent.

MISE À JOUR – Actions collectives contre Rogers suite à la panne de vendredi dernier

Le cabinet juridique montréalais LPC Avocat a déposé une demande d’autorisation d’action collective contre le géant des télécommunications Rogers Communications en raison de la panne de son réseau vendredi dernier qui a privé bon nombre de Canadiens de service durant au moins 15 heures.

Le PDG de Rogers admet que la panne aurait été causée par une opération d’entretien

À la suite de la panne majeure de ses services cellulaires, de câbĺodistribution et d'Internet qui a commencé tôt vendredi matin et qui perdure, le président et chef de la direction de Rogers Communications, Tony Staffieri, a publié un nouveau message expliquant ce que l'entreprise croit en être la cause : « une panne du réseau suite à une mise à jour de maintenance de notre réseau central, qui a provoqué un dysfonctionnement de certains de nos routeurs tôt vendredi matin ».

Plus de 8 M$ d’Ottawa et Québec pour brancher 25 communautés rurales au Québec

Le ministère du Développement économique rural annonce aujourd’hui un investissement commun des gouvernements du Canada et du Québec de quelque 8,2 millions de dollars pour brancher 25 communautés rurales du Québec à Internet haute vitesse. 

Bell lance un service Internet 3 gigabits dans la ville de Québec

Bonne nouvelle pour les résidents de la ville de Québec : Bell lance aujourd’hui un service Internet pure fibre qui permet des vitesses de téléchargement de 3 Gbit/s. La vitesse de téléversement de ce service est également de 3 Gbit/s.