Québec et PROMPT lancent un appel de projets en cybersécurité

Après un premier appel à projets du Programme d’Innovation en Cybersécurité du Québec (PICQ), dont la gestion fut attribuée en 2019 au regroupement sectoriel de recherche industrielle (RSRI) Prompt, le ministère de l’Économie et de l’Innovation annonce un renouvellement du programme.

Image : Getty

« Dans une nouvelle ère économique axée sur le numérique, nos entreprises ont de plus en plus de besoins en cybersécurité. Elles doivent adopter des technologies qui les protégeront contre les cyberattaques croissantes, indique le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Eric Girard, par voie de communiqué. C’est pourquoi nous lançons cet appel de projets pour développer des technologies novatrices en cybersécurité, tout en renforçant l’expertise québécoise dans ce domaine d’avenir. »

Les fonds à distribuer cette année s’élèvent à 27,5 millions de dollars. Cela permettra de financer des projets en recherche et développement, mais aussi d’accompagner les entreprises québécoises de ce secteur dans la certification et l’homologation.

Avec cette annonce, le MEI envisage stimuler la créativité et l’intérêt des PME pendant la période estivale. Elles seront ainsi prêtes à amorcer leur dépôt lors du dévoilement final du programme à la fin de l‘été.

« L’importante enveloppe déployée pour accélérer l’innovation et accompagner les démarches de certification et d’homologation permettront de placer le Québec en très bonne position parmi les leaders internationaux de ce secteur », a réagi le directeur général de Prompt, Frédéric Bove.

La mission du PICQ est de propulser l’innovation en cybersécurité au Québec. Il s’y emploie en favorisant la croissance, la création et la rétention d’emplois qualifiés au sein de PME québécoises, en collaboration avec les grandes entreprises.

Depuis son lancement en 2019, il a permis de créer 500 emplois spécialisés en cybersécurité par l’entremise du financement de plus de 50 projets. Prompt a accordé 16 millions de dollars pour soutenir des projets de recherche collaborative d’une valeur totale de 51 millions de dollars.

Articles connexes

Une escouade numérique pour aider les PME dans leur transformation

Le Réseau des CCTT - Synchronex lance une nouvelle plateforme nommée « Mon succès numérique » et invite les PME et les organismes de partout au Québec à se propulser vers l'avenir. 

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

Le programme NUMERIA du CRIM : Propulser l’intelligence artificielle dans les PME du Québec

En partenariat avec Prompt, qui développe et finance des partenariats de recherche et d’innovation dans tous les secteurs des technologies de l’information, du numérique, de l’intelligence artificielle et de la microélectronique, le Centre de Recherche Informatique de Montréal (CRIM) lançait récemment son programme NUMERIA pour aider les organisations et les PME dans la mise en œuvre d’un premier projet en intelligence artificielle (IA).

BRP victime d’une cyberattaque

On apprend ce matin que le fabricant de produits récréatifs BRP de Valcourt est actuellement la cible d’une « activité malveillante en matière de sécurité », tel que décrit par la société dans un communiqué.

L’analyse continue est la clé pour assurer la sécurité des PME, selon un rapport

L'objectif de la mise en œuvre de la vérification systématique trouve son chemin dans les environnements des petites et moyennes entreprises (PME), et une étape vitale implique la mise en œuvre d'une analyse continue des vulnérabilités, révèle un rapport publié cette semaine.