Perspectives : l’informatique verte

Voici quelques articles, tirés de nos archives, qui ont trait à l’informatique verte et au développement durable dans le secteur des TIC.

Les TI environnementales : un choix rentable Martin Héroux, CGI 09/11/2007 – Les entreprises du secteur des TI devront bientôt se soumettre à des obligations environnementales plus strictes. Au-delà des lois et règlements, cependant, les « écoTI » peuvent représenter un atout important sur le plan commercial.

La récupération et l’entrepreneuriat sur la sellette Jean-François Ferland 19/10/2007 – Des entreprises du secteur de TIC annoncent des initiatives à l’occasion de la Semaine de la réduction des déchets du Québec et de la Semaine de la PME.

Un programme de recyclage chez Bureau en gros Alain Beaulieu 23/08/2007 – Dans le but de réduire la quantité de déchets électroniques qui prennent la voie de la décharge publique, Bureau en gros s’allie au Réseau québécois des CFER pour leur donner une deuxième vie.

Protection de l’environnement : une question de responsabilité Alain Beaulieu

01/06/2007 – La gestion des appareils électroniques en fin de vie pose des défis environnementaux de taille. Non seulement à cause des substances toxiques qu’ils intègrent, mais aussi et surtout à cause de la rapidité à laquelle ils sont remplacés. Mais des solutions existent.

Prêt pour la révolution verte? Alain Beaulieu 01/06/2007 – Protéger l’environnement demande des efforts à titre individuel et collectif, et faire des efforts, surtout quand le résultat n’est pas immédiatement visible, demande d’être motivé. L’est-on suffisamment aujourd’hui?

Vert numérique Jean-François Ferland 04/05/2007 – L’industrie des TIC génère une grande quantité de matériel qui a une vie utile limitée. Les programmes de récupération et de réduction s’intensifient, mais bien des composantes finissent leur cycle de vie au dépotoir. Tôt ou tard, de gré ou de force, les manufacturiers, les organisations et les citoyens devront poser des gestes pour diminuer les impacts de l’informatique sur l’environnement.

Le CFER du Saguenay vend son matériel sur eBay Steeve Laprise 01/02/2007 – L’organisme a trouvé avec eBay un moyen d’écouler le matériel, pièces et composantes informatiques qu’il n’arrive pas à vendre dans son atelier.


À lire aussi cette semaine: L’impact des TI sur l’environnement: à nous de le rendre positif Un secteur ouvert au développement durable Repères : l’informatique verte

Articles connexes

MISE À JOUR – Actions collectives contre Rogers suite à la panne de vendredi dernier

Le cabinet juridique montréalais LPC Avocat a déposé une demande d’autorisation d’action collective contre le géant des télécommunications Rogers Communications en raison de la panne de son réseau vendredi dernier qui a privé bon nombre de Canadiens de service durant au moins 15 heures.

Un premier Rapport de développement durable pour Lightspeed

Lightspeed Commerce Inc., un fournisseur montréalais de plateforme commerciale tout-en-un, a annoncé aujourd'hui la publication de son premier Rapport de durabilité. Celui-ci veut illustrer la volonté de l’entreprise de placer la durabilité au cœur de ses activités. Il présente ses initiatives environnementales, sociales et de gouvernance pour l'exercice financier se terminant le 31 mars 2022.

Bell lance un service Internet 3 gigabits dans la ville de Québec

Bonne nouvelle pour les résidents de la ville de Québec : Bell lance aujourd’hui un service Internet pure fibre qui permet des vitesses de téléchargement de 3 Gbit/s. La vitesse de téléversement de ce service est également de 3 Gbit/s.

Les jumeaux numériques comme moteurs de développement durable

Une étude menée par le Capgemini Research Institute révèle que les entreprises canadiennes considèrent les jumeaux numériques comme des moteurs de leur programme de développement durable.

Telus investira 11 G$ et créera 7 000 nouveaux emplois au Québec

Telus annonce aujourd’hui des investissements de 11 milliards de dollars sur quatre ans dans son infrastructure réseau, dans ses activités opérationnelles et dans le spectre au Québec. Elle s’engage de plus à investir 70 milliards de dollars à l’échelle du Canada d’ici 2026.