Pas de détente en 2022 pour la sécurité informatique


Howard Solomon - 30/12/2021

Il y aura en 2022 plus d’attaques contre des fournisseurs de nuage informatique et des travailleurs à domicile, selon Kaspersky.

Image : Getty

Les fournisseurs de capacités infonuagiques sont confrontés à suffisamment de maux de tête liés aux attaques de criminels informatiques, mais si les chercheurs de Kaspersky ont raison, des États-nations se joindront davantage aux attaques en 2022. Il s’agit de l’une des prédictions de Kaspersky sur la base de son examen annuel des attaques persistantes.

Les fournisseurs tiers de capacités infonuagiques, incluant les services externalisés tels que l’édition de documents en ligne, le stockage de fichiers et l’hébergement de courrier électronique, concentrent désormais suffisamment de données pour attirer l’attention d’acteurs étatiques et ils deviendront des cibles principales d’attaques, prédit la firme Kaspersky.

Des entreprises intègrent l’infonuagique dans leurs modèles commerciaux en raison de la commodité et de l’extensibilité qu’elle permet, affirme Kaspersky.

Par exemple, plusieurs entreprises adoptent des architectures logicielles basées sur des microservices qui fonctionnement à partir d’une infrastructure tierce, une infrastructure qui n’est habituellement qu’à un mot de passe d’être atteinte.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Attention aux attaques de logiciels malveillants en deux étapes en 2022

Le MAC expose les logiciels d’espionnage et surveillance numérique vendus à des États

Mordre à l’hameçon peut avoir un coût amer




Tags: , , , ,
Howard Solomon

À propos de Howard Solomon

Howard Solomon est le rédacteur en chef du portail ITworldcanada.com.