L’Association canadienne des CIO lance une division montréalaise


Catherine Morin - 09/11/2020

L’Association canadienne des CIO (CIOCAN), qui représente les directeurs des systèmes d’information (CIO en anglais) et les autres dirigeants du secteur des TI au Canada, annonce le lancement d’un nouveau chapitre à Montréal.

Image : Michael Descharles/Unsplash

Cette initiative découle de la collaboration entre les membres de CIOCAN montréalais et le chapitre d’Ottawa. « En 2018, nous avons communiqué avec nos collègues à Montréal afin de tisser des liens avec eux et ainsi élargir notre base de professionnels. À partir de là, tout a décollé », a déclaré Philippe Johnston, vice-président de CIOCAN et directeur général des services numériques de Transport Canada, dans un communiqué transmis à Direction informatique.

M. Johnston, qui est aussi l’ancien président du chapitre d’Ottawa, estime que ce projet collectif mettra en lumière l’excellence technologique du Canada. La division montréalaise commencera ses activités au cours des prochaines semaines.

En tant que seule association autogérée qui rassemble les responsables informatiques du pays, CIOCAN a pour mission de favoriser l’avancement de la profession en partageant des connaissances et en offrant du soutien au travail. La communauté à but non lucratif facilite la mise en réseau, le développement de meilleures pratiques, la création de cadres d’application et la collaboration sur des enjeux actuels du secteur informatique.

« La pandémie de COVID-19 a propulsé les directeurs des systèmes d’information à l’avant-scène en tant que leaders clés pour assurer la continuité de l’économie », a déclaré Humza Teherany, président de CIOCAN, dans un communiqué transmis à Direction informatique. Selon lui, le lancement d’une division montréalaise « illustre parfaitement le momentum » de l’association.

Cet ajout porte le nombre de chapitres de CIOCAN à sept, pour un total de 409 membres. Après avoir ouvert un premier chapitre à Vancouver en 2004, l’association a lancé des divisions à Toronto, à Edmonton, à Calgary, à Winnipeg et à Ottawa.

Chaque chapitre élit son président et son conseil d’administration, dont certains membres assument des portefeuilles bénévoles comme le développement de programmes et la commercialisation.

Un conseil d’administration national bénévole, qui comprend les présidents des chapitres ainsi que des représentants d’autres régions canadiennes, définit la politique générale et l’orientation de l’association.

Le financement est assuré par les cotisations des membres et le parrainage.

Le chapitre montréalais sera dirigé par Stéphane Lamoureux, cofondateur d’Ananta Digital, Sylvain Perras, président de N+1 inc. et Sylvain Viau, fondateur du groupe DSI.

« Je suis revenu à Montréal après avoir passé de nombreuses années à l’étranger et je suis devenu membre de CIOCAN immédiatement, a écrit Stéphane Lamoureux sur le site Web de l’association. Je pouvais voir l’intérêt de devenir membre à la fois comme professionnel et comme cadre à la recherche de son prochain défi. Après seulement quelques mois au sein de l’association, je constate une certaine dynamique et je me suis même impliqué en dirigeant le lancement du chapitre de Montréal. »

CIOCAN invite les professionnels intéressés à rejoindre ses rangs à consulter son site Web.




Tags: , , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique