Décès de Jean de Grandpré, pionnier des télécommunications

On apprenait hier le décès de Jean de Grandpré, survenu le weekend dernier à l’âge vénérable de 100 ans. Réel pionnier du monde des télécommunications au Canada, Il a joué un rôle majeur dans la création de Bell Canada Entreprises (BCE) Il était par ailleurs un leader important du milieu des affaires.

Arrivé chez Bell en 1966 comme chef du contentieux, Jean de Grandpré s’est hissé au sein de la haute direction de la société jusqu’à être nommé président et chef de la direction ainsi que président du conseil en 1976.

Photo : Groupe CNW/Bell Canada

C’est à ce titre qu’il fût un artisan de la fondation de BCE en 1983. À la tête de Bell, il a su faire naviguer l’entreprise à travers une période de changements majeurs tels que l’avènement des services de téléphonie mobile, les débuts de l’utilisation généralisée de la fibre optique ou encore la prolifération des ordinateurs personnels.

M. de Grandpré était réputé pour son mentorat auprès des futurs leaders de Bell. Il disait souvent que « ce sont les gens qui font l’entreprise ». Compagnon de l’Ordre du Canada il était en outre chancelier émérite de l’Université McGill, membre à vie de l’Association du Barreau canadien et membre du Barreau du Québec. Sa vie et son oeuvre sont racontées dans un biographie intitulée L’héritage d’un géant, publiée en 2019.

« Je suis attristé par le décès de M. de Grandpré qui était un grand modèle et une source d’inspiration pour moi et pour beaucoup d’entre nous dans l’industrie des télécommunications », a déclaré Mirko Bibic, président et chef de la direction de BCE et de Bell. « Au nom de toute l’équipe de Bell, je présente nos plus sincères condoléances à la famille de M. de Grandpré, à ses amis et à tous ceux qui ont eu le grand privilège de le connaître. »

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à rlaruelanglois@directioninformatique.com.

Articles connexes

Bell branchera 117 000 clients de plus à son réseau de fibre optique en Ontario

Bell annonçait à la fin de la semaine dernière un investissement de plus de 650 M$ pour le déploiement de son infrastructure à large bande en Ontario. S'inscrivant dans le cadre du Plan Internet haute vitesse de l'Ontario, il s’agit d’un partenariat avec le gouvernement de l'Ontario qui de son côté investit 484 M$. Ce sont plus de 177 000 foyers et entreprises qui pourront profiter du nouveau service. 

BCE présente ses résultats du second trimestre de 2022

Bell Canada Entreprises (BCE) annonçait la semaine dernière ses résultats du second trimestre de 2022, terminé le 30 juin dernier. Elle rapporte un BAIIA ajusté consolidé en hausse de 4,6 % grâce à une croissance de ses produits services de 3,8 %. 

Reconnaissance pour Bell en matière de responsabilité d’entreprise et de normes environnementales

Bell vient d’être reconnue comme chef de file en matière de responsabilité d'entreprise par Corporate Knights. Elle a de plus réalisé une étape importante de sa stratégie de réduction des émissions de gaz à effet de serre, confirmant son alignement sur les normes ESG les plus ambitieuses.

Contestation de la marque Fibe de Bell devant la Cour fédérale

SkyChoice Communications, un fournisseur de services de télévision, téléphonie et Internet présent dans nombreuses provinces du Canada conteste présentement l’utilisation de la marque de commerce Fibe par Bell Canada devant la Cour fédérale du Canada. La requête fait valoir que la marque affiche un manque de caractère distinctif avec une différence de seulement une lettre entre Fibe et fiber, un mot d’usage courant.

Près de 1 M$ du fédéral pour une meilleure connectivité mobile à des foyers ruraux du Québec

Le ministère du Développement économique rural annonce un financement fédéral pouvant aller jusqu'à 939 035 $ à Bell pour qu’elle améliore la connectivité mobile dans la communauté des Premières Nations Les Atikamekw de Manawan.