Contrats totalisant 90 M$ pour CAE

Le fabricant de simulateurs de vol CAE a vendu sept appareils et des dispositifs de formation d’une valeur totalisant 90 millions de dollars au prix catalogue.

CAE a d’abord vendu un simulateur de vol ATR72-500 à Air Algérie. Le simulateur sera livré au centre de formation de la société à Kouba, en Algérie, en 2013.

La société a également vendu un simulateur Boeing 737NG et un dispositif intégré d’entraînement aux procédures (IPT) à Emirates-CAE Flight Training (ECFT) à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Le simulateur et l’IPT seront déployés au centre de formation de la société dans le parc technologique de Dubaï, qui doit ouvrir ses portes au troisième trimestre de 2012. ECFT est une coentreprise du groupe Emirates et de CAE.

CAE a aussi vendu deux simulateurs de vol A320 et un dispositif d’entraînement aux procédures (APT) qui seront installés à la coentreprise entre InterGlobe Enterprises et CAE. Les simulateurs et l’APT seront prêts pour la formation d’ici la fin de 2012 au nouveau centre de formation d’InterGlobe situé à Delhi, en Inde.

La société basée à Montréal a également vendu un simulateur de vol Embraer ERJ-190, un dispositif intégré d’entraînement aux procédures (IPT) et un simulateur virtuel (VSIM) à Zhuhai, en République populaire de Chine. Zhuhai est une coentreprise appartenant à la compagnie China Southern Airlines et à CAE.

Le matériel sera déployé au Zhuhai Flight Training Center (ZFTC), dans la ville chinoise du même nom. Selon CAE le ZFTC est le plus important centre de formation aéronautique commercial indépendant en Chine, lui qui exploite actuellement 16 simulateurs de vol.

En plus de ces contrats, CAE a vendu deux simulateurs de vol à des clients dont l’identité demeure confidentielle.

Avec ces commandes, CAE a vendu 37 simulateurs de vol durant son exercice 2012, comparativement à 29 durant l’exercice 2011.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de février-mars 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Québec veut plus de numérique en éducation

Un montant de 10,6 millions de dollars sera utilisé sur deux ans par le gouvernement du Québec pour intégrer plus d'outils numériques de gestion et de prise de décisions au ministère de l’Éducation et au réseau scolaire.

Hashtag Tendances, 3 mars 2022 — Effets boule de neige du conflit en Europe; et plus

Hashtag Tendances, 2 mars 2022 — Enjeux d’externalisation; restrictions technologiques; des pirates informatiques choisissent leur camp; et plus.

Enjeux d’externalisation avec la situation en Europe

Le conflit en Europe perturbe l’accès à des ressources humaines en technologies de l'information et en ingénierie.

Cybersécurité : des agences fédérales sont à découvert, selon un comité parlementaire

Des organisations fédérales ne sont pas encore conformes au cadre fédéral de cybersécurité, ce qui expose des informations de l’État fédéral à un « risque important », selon un comité spécial de parlementaires.

Comment les TI peuvent aider à lutter contre la traite des personnes

Les responsables informatiques dans les institutions financières doivent faire équipe avec leurs responsables de la conformité réglementaire pour aider à mettre fin à la traite des personnes, affirme un Canadien qui vient d'être récompensé pour son travail visant à mettre fin à cette forme d'exploitation.