Enjeux d’externalisation avec la situation en Europe


Dominique Lemoine - 01/03/2022

Le conflit en Europe perturbe l’accès à des ressources humaines en technologies de l’information et en ingénierie.

Source : Thitiphat Khuankaew / Getty

Selon un texte publié par Bloomberg, une entreprise sur cinq parmi celles qui font partie du classement d’entreprises Fortune 500 utilisent en temps normal des services de technologies de l’information ukrainiens.

Ces entreprises incluent Google, Microsoft, Oracle, Ring, Samsung et Snap. Elles sont notamment attirées par de « minimes obstacles » administratifs, par des politiques fiscales « favorables » et par un secteur technologique en croissance avec des développeurs et autres professionnels diplômés qui parlent anglais dans un fuseau horaire plus facile que ceux d’Asie pour les entreprises d’Amérique et d’Europe.

« Alors que l’informatique ukrainienne a débuté comme une destination de délocalisation à faible coût, elle a évolué vers des travaux à plus forte valeur ajoutée, tels que l’architecture de systèmes, l’analyse commerciale et la conception d’expériences », affirme l’auteur, Bhaskar Chakravorti.

L’Ukraine aurait compté, avant le conflit, 240 000 spécialistes en technologies et une centaine de centres de recherche et développement d’entreprises étrangères.

Forbes aussi rapporte que la disponibilité de services de technologies de l’information et d’ingénierie est affectée par le conflit.

Effets anticipés sur des résultats financiers

Dans son rapport de résultats financiers pour son premier trimestre 2022, le fabricant HP affirme que des risques et incertitudes quant à ses résultats futurs incluent des tendances macroéconomiques et géopolitiques, comme la situation en Ukraine, les sanctions qui y sont associées et les effets de la situation sur l’inflation.

Lire aussi :

Restrictions technologiques contre la Russie

Communications outre-mer gratuites vers l’Ukraine

Le groupe de rançongiciels Conti condamne la guerre et défend la Russie




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,