AWS annonce un engagement « positif pour l’eau » et des programmes mondiaux de réapprovisionnement en eau

Dans le cadre du  re:Invent 2022, Amazon Web Services (AWS) a annoncé son intention d’être « positive pour l’eau » d’ici 2030, s’engageant à rendre plus d’eau aux communautés qu’elle n’en utilise dans ses opérations directes, et également à rendre compte chaque année de son efficacité d’utilisation de l’eau (EUA). 

Pour démontrer son engagement envers la durabilité, AWS a publié son indice EUA de 2021 à 0,25 litre d’eau par kilowattheure, démontrant les opérations économes en eau de l’entreprise.

Selon certaines informations, la société intensifiera également ses efforts de réutilisation et de recyclage de l’eau, mettra en œuvre de nouvelles mesures pour réduire la consommation d’eau dans ses installations et renforcera les projets de réapprovisionnement nouveaux et existants.

« Dans quelques années à peine, la moitié de la population mondiale devrait vivre dans des zones de stress hydrique, donc pour garantir que tous aient accès à l’eau, nous devons tous innover de nouvelles façons d’aider à conserver et à réutiliser cette précieuse ressource. Bien que nous soyons fiers des progrès que nous avons réalisés, nous savons que nous pouvons faire plus », a déclaré Adam Selipsky, PDG d’AWS.

Dans le cadre de cet engagement, AWS tirera parti des services infonuagiques tels que les technologies de l’Internet des objets (IdO) pour améliorer son infrastructure, analyser l’utilisation de l’eau en temps réel et identifier et réparer les fuites. L’entreprise cherche également à éliminer l’utilisation d’eau de refroidissement dans bon nombre de ses installations pendant la majeure partie de l’année et dépend principalement de l’air extérieur. Pour minimiser l’eau de refroidissement, AWS a également annoncé des investissements dans des systèmes de traitement de l’eau sur site qui permettent de multiples réutilisations de l’eau.

En outre, AWS s’est vanté que l’utilisation par l’entreprise de sources d’eau durables telles que l’eau recyclée et la collecte des eaux de pluie à des fins spécifiques telles que l’irrigation et l’utilisation industrielle est sûre et aide à préserver l’eau potable pour les communautés. 

La société a également dévoilé de nouveaux projets de réapprovisionnement en eau, visant à élargir l’accès et la qualité de l’eau en restaurant les bassins versants et en apportant de l’eau potable et des installations sanitaires aux communautés en situation de stress hydrique. 

Ces projets en Inde, au Royaume-Uni et aux États-Unis, en collaboration avec des organisations à but non lucratif de conservation de l’eau, comprennent la construction de systèmes d’eau courante, des projets de recharge des eaux souterraines, des campagnes d’éducation, la création de zones humides et l’utilisation de l’eau d’hiver pour recharger des millions de litres d’eau souterraine. et améliorer la qualité de l’eau. Une fois terminés, AWS a déclaré que ces projets fourniront plus de 823 millions de litres d’eau aux communautés chaque année.

Jusqu’à présent, AWS a achevé des projets de réapprovisionnement au Brésil, en Inde, en Indonésie et en Afrique du Sud et, selon elle, fournit 1,6 milliard de litres d’eau douce chaque année aux habitants de ces communautés.

L’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois.

Ashee Pamma
Ashee Pamma
Ashee est rédactrice pour IT World Canada. Elle a obtenu son diplôme en communication et études médiatiques à l'Université Carleton à Ottawa. Elle espère devenir chroniqueuse après d'autres études en journalisme. Vous pouvez lui envoyer un courriel à [email protected]

Articles connexes

La gestion des données, la durabilité et le calcul haute performance au premier plan d’AWS re:Invent 2022

Adam Selipsky, PDG d'Amazon Web Services (AWS), a lancé la deuxième journée de l’événement AWS re:Invent 2022 avec un discours liminaire qui a dévoilé une pléthore d'intégrations et d'innovations dans les vastes offres infonuagiques d'AWS.

Collaboration EXFO – AWS pour l’assurance de services adaptative infonuagique

EXFO, une entreprise de Québec se spécialisant dans les tests, le monitoring et l'analyse du secteur des communications, annonce que sa solution d'assurance de services adaptative (ASA) infonuagique et son module de rapports analytiques avancés sont désormais offerts sur Amazon Web Services (AWS). 

IBM Think 2022 – Un vaste catalogue de logiciels IBM désormais disponibles en tant que service sur AWS

IBM annonçait la semaine dernière avoir signé un accord de collaboration stratégique avec Amazon Web Services (AWS), avec l'intention d'offrir une large gamme de son catalogue sous forme de logiciels en tant que service (SaaS) sur AWS.

Bell annonce la première zone AWS Wavelength au Canada

Bell déploie la première zone AWS Wavelength au Canada dans le but d’accélérer les performances de son réseau 5G à sa périphérie.

Apprendre à coder en remixant de la musique autochtone

Amazon Canada lance un programme pour enseigner le codage en ayant recours à la musique d’artistes autochtones.