Attaques par saturation : l’ACEI et le RISQ proposent une protection aux établissements d’enseignement

L’ACEI et le RISQ proposent un système de sécurité contre les attaques par saturation aux établissements de recherche et d’enseignement du Québec.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

L’Autorité canadienne pour les enregistrements internet (ACEI) affirme que le système DNS Anycast D-Zone offre aux établissements membres du RISQ une « protection plus poussée contre les attaques par DDoS ciblant le DNS (système de noms de domaine) ».

Le Réseau d’informations scientifiques du Québec (RISQ) est présenté comme étant un organisme sans but lucratif et un réseau privé de télécommunications qui sert les besoins de partage de données, de formation et de recherche du secteur de l’éducation au Québec.

Ainsi, l’ACEI et le RISQ se seraient regroupés en partenariat pour offrir des services DNS aux établissements membres du RISQ, par exemple une architecture et une couverture canadienne qui rapprocherait les utilisateurs de serveurs DNS « grâce à la présence de nœuds dans différents points d’échange internet situés dans des villes à l’échelle du Canada ».

« Les établissements de recherche et d’enseignement se trouvent devant la nécessité de fournir une disponibilité quasi totale aux projets de recherche », ce qui exigerait « une grande largeur de bande » et qui impliquerait « de nouvelles cybermenaces », selon l’ACEI.

De plus, puisque la plupart des attaques proviendraient d’outre-mer, l’ACEI mentionne que son DNS « mise sur des nœuds mondiaux pour le traitement des requêtes malveillantes », de manière à « laisser indemnes les services en ligne canadiens ».

Lire aussi :

Attaque par saturation contre le TPCL en ligne

Attaques par saturation : fortifier les imprimantes autant que les ordinateurs

Vulnérabilité de fournisseurs de systèmes de noms de domaine et de leurs clients

Articles connexes

La fracture numérique au Canada dans le collimateur de bailleurs de fonds

Des bailleurs de fonds affirment que réduire la fracture numérique au Canada doit devenir une priorité pour s'attaquer à des problèmes sociaux urgents.

La CIRA se penche sur les iniquités numériques en matière de télétravail

Des iniquités numériques et technologiques désavantagent des communautés du Canada, en particulier en contexte de pandémie, avec le travail à distance et en ligne qu’elle implique, selon la CIRA.

Numérique : trois projets d’organisations du Québec financés par l’ACEI

Communautique, Option consommateurs et l'Université du Québec à Montréal sont les organismes bénéficiaires québécois 2019 du programme fédéral d'investissement communautaire de l'ACEI.

Internet : vouloir les avantages sans les inconvénients

Si les Canadiens affirment se soucier de la protection de leurs données personnelles, un rapport, dévoilé la semaine dernière par l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI), révèle des contradictions dans les comportements des Canadiens et leur méconnaissance d’aspects importants relatifs Internet.

Sécurité : mandat pour Akamai auprès de l’ACEI

Dans le cadre de cette entente, des outils d'Akamai...