Une boutique en ligne de logiciels chez Microsoft en 2012


Jean-François Ferland - 07/12/2011

Pour la plateforme Windows 8, Microsoft exploitera la boutique en ligne Windows Store où les développeurs pourront commercialiser en exclusivité des applications de type «Metro».

L’éditeur de logiciels Microsoft, dans le cadre de la commercialisation du système d’exploitation pour ordinateurs Windows 8, exploitera une boutique en ligne nommée Windows Store où les développeurs pourront offrir des applications de style « Metro » qui feront partie des nouvelles caractéristiques du prochain SE.

Windows Store aperçu

Aperçu de l’interface utilisateur que pourrait avoir la boutique en ligne Windows Store, que Microsoft compte exploiter dans le cadre de la commercialisation du système d’exploitation Windows 8. (Image : Microsoft).

D’ailleurs, Microsoft a précisé que cette boutique, qui devrait être inaugurée en février 2012, sera le seul endroit où les développeurs pourront commercialiser des applications de style Metro « pour plus de simplicité et de sécurité pour le client ».

Microsoft a indiqué que la boutique en ligne Windows Store sera exploitée dans toutes les langues qui sont soutenues par le système d’exploitation Windows, en plus de permettre la réalisation de transactions en fonction de l’ensemble des devises existantes.

Également, l’interface d’une application qui sera vendue dans la boutique pourra être adaptée en fonction de la langue et d’autres paramètres propres à l’endroit où se trouvera le consommateur qui en fera l’acquisition.

Dans la boutique Windows Store, dont le contenu du catalogue sera perméable aux moteurs de recherche, l’interface utilisateur présentera les applications au moyen de « tuiles », à la façon de l’interface utilisateur du système d’exploitation pour les téléphones évolués Windows Phone et du SE pour ordinateur Windows 8 dont la parution est prévue pour 2012.

Opportunités commerciales

« Nous avons amorcé [ce projet de boutique] avec un but des plus clairs, soit de retourner le plus d’argent possible entre les mains des développeurs. Nous voulons offrir un meilleur modèle économique que n’importe quelle autre plateforme. », a déclaré Antoine Leblond, le vice-président responsable des Services Web Windows chez Microsoft, lors d’une présentation de la boutique Windows Store dont un extrait vidéo a été publié dans le portail YouTube.

M. Leblond a expliqué que la mise en vente d’une nouvelle application permettra à un développeur d’obtenir en premier lieu 70 % des revenus de vente. Toutefois, lorsque la barre des revenus de vente totaux de 25 000 dollars américains sera atteinte, les développeurs recevront 80 % des revenus qui proviendront des ventes subséquentes de l’application.

« Il s’agira de l’opportunité commerciale la plus significative pour un développeur à ce jour », a clamé M. Leblond. Le vice-président de Microsoft a souligné que la firme d’analyse Gartner s’attendait à ce que 400 millions d’ordinateurs soient livrés à l’échelle mondiale au cours des douze prochains mois.

Microsoft indique que le prix d’une application variera de 1,49 dollar américain à 5 dollars américains, par tranches de cinquante cents américains, puis par tranches plus élevées lorsque le prix de vente de l’application sera supérieur à cinq dollars américains.

Par le biais de mécanismes qui seront intégrés à la plateforme de la boutique en ligne, Microsoft permettra aux développeurs d’appliquer divers modèles commerciaux pour les applications – par exemple les achats à même l’application dont tous les revenus seront versés au développeur – et d’établir des versions d’évaluations. Également, Les applications pourront intégrer de la publicité qui sera émise par la régie publicitaire de Microsoft ou par un tiers.

Microsoft précise que les organisations pourront procéder à la gestion du déploiement en interne et des permissions d’utilisation pour les applications qui seront acquises par le biais de la boutique Windows Store, au moyen d’une fonction de téléchargement centralisée.

Auto-évaluation et procédure d’approbation

Microsoft rend disponible un outil nommé Windows ACK (App Certification Kit) qui permettra à un développeur de procéder à une évaluation de la conformité technique d’une application qu’il soumettra à Microsoft aux fins d’une inclusion dans la boutique en ligne Windows Store.

Microsoft indique que chaque application fera l’objet d’une évaluation au niveau de la certification technique, mais aussi au niveau du respect de règles « qui s’appuient sur des valeurs de base ». Les détails relatifs à ces règles sont censés être fournis dans une section dédiée au développement d’applications Metro au sein du portail pour les développeurs de Microsoft MSDN. Un tableau de bord permettra aux développeurs de savoir quelles étapes du processus de validation auront été complétées pour application.

La vente d’applications dans la boutique en ligne Windows Store nécessitera un abonnement annuel de 49 dollars américains pour un particulier et 99 dollars américains pour une entreprise.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de novembre 2011 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+