Un baromètre de l’industrie des TIC à l’AQT


Jean-François Ferland - 27/01/2011

L’Association québécoise des technologies lance le Baromètre AQT, une enquête auprès des dirigeants des entreprises québécoises des TIC. Six indicateurs et un indice composé serviront à constater l’atmosphère de l’industrie pour une année.

L’Association québécoise des technologies (AQT), un organisme de représentation qui regroupe 450 dirigeants de l’industrie des TIC au Québec, amorce une enquête auprès des présidents-directeurs généraux et des chefs des opérations des entreprises québécoises du secteur.

L’initiative, nommée Baromètre AQT, vise à établir le profil des entreprises québécoises en TIC, ainsi qu’à faire un portrait de leurs pratiques commerciales, de leurs besoins et de leurs enjeux d’importance.

L’enquête de l’AQT est fondée sur un sondage en ligne accessible par mot de passe, produit par la firme SOM jusqu’à la fin de février, qui contient trente questions ayant trait à six grands indicateurs. Ces indicateurs sont la planification stratégique, la clientèle et les segments de marché, l’innovation, la recherche et le développement, les investissements et le financement, la main-d’œuvre spécialisée pour la croissance et les marchés géographiques.

À l’aide des réponses obtenues, un indice sera établi pour chacun des indicateurs principaux par l’AQT. Ces indices serviront ensuite à établir un indice composé général qui illustrera l’atmosphère de l’industrie québécoise des TIC pour une année.

Aussi, chaque dirigeant de l’industrie des TIC qui collaborera à l’enquête recevra un rapport personnalisé qui positionnera son entreprise en relation avec les autres organisations participantes.

Météo d’une industrie

Nicole Martel, la présidente-directrice générale de l’AQT, explique qu’il existe déjà des sources d’information qui sont des plus utiles pour établir un portrait démographique de l’industrie québécoise des TIC. Toutefois, l’AQT désirait obtenir des données plus précises et détaillées sur la composition actuelle de l’industrie.

« Alors qu’il y a eu plusieurs changements, des consolidations et des alliances stratégiques au cours des dernières années, le paysage de l’industrie a bien changé. Il n’y avait aucun outil permettant d’effectuer une comparaison des entreprises sur une base similaire, pour aider la prise de décision par les dirigeants », explique Mme Martel.

Mme Martel espère que l’enquête permettra de confirmer quelques hypothèses, sont une qui avance que les entreprises du secteur des TIC ont connu une augmentation du personnel malgré les changements qui ont marqué l’industrie au cours des dernières années.

Une autre hypothèse que L’AQT aimerait valider est que les petites et moyennes entreprises de l’industrie, qui effectuaient historiquement des ventes surtout auprès d’autres PME, effectueraient davantage de transactions avec les grandes entreprises.

Afin d’avoir un échantillon représentatif, le sondage de l’AQT devra être complété par au moins 300 répondants. Mme Martel révèle que deux jours après le début de l’initiative, 61 personnes avaient répondu déjà au sondage en ligne. Alors qu’on estime à 2 000 le nombre d’entreprises qui oeuvrent dans l’industrie des TIC au Québec, Mme Martel espère que l’initiative de l’AQT permettra à des joueurs inconnus de se manifester.

Les résultats de la première enquête du Baromètre AQT seront dévoilés en mai 2010, alors qu’un dévoilement de la première série d’indices a lieu en septembre prochain.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+