Un avenir pour des technologies démocratiques?


Dominique Lemoine - 08/12/2015

Des technologies et des médias sociaux pourraient-ils être utilisées pour favoriser la participation citoyenne?

Illustration du concept de collaboration sociale

Illustration : Thinkstockphotos

L’Institut Technologies et de l’information et Sociétés (ITIS) de l’Université Laval propose justement le sujet de la participation citoyenne à l’ère de la « sphère numérique » comme thématique d’un événement de conférences à venir.

À son avis, différents outils à caractère technologique pourraient « enrichir les possibilités liées à la participation citoyenne ou encore favoriser le dialogue entre les gouvernements et les populations ». L’ITIS propose comme exemples la modélisation 3D, les médias sociaux, l’externalisation ouverte (ou crowdsourcing en anglais) et les plateformes Web.

L’intégration de la 3D et de la géomatique au profit de la médiation urbaine et citoyenne, différentes approches en matière de gouvernement électronique et de personnalisation des services aux usagers, l’utilisation de l’externalisation ouverte auprès des citoyens dans un contexte d’aménagement collaboratif du territoire, ainsi que l’échange entre les élus et les citoyens sur les médias sociaux seraient tous considérés comme des pistes potentielles pour le développement de ce marché.

Lire aussi:

La première cohorte d’InnoCité MTL dévoilée

Montréal se dote d’une nouvelle plateforme de données ouvertes

Coup d’envoi des Assises du numérique au Québec

WCIT 2012 : Les espoirs et les travers des médias sociaux




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+