Montréal se dote d’une nouvelle plateforme de données ouvertes


Benjamin Jébrak - 17/10/2013

À quelques jours de la tenue d’ÉcoHackMTL, la Ville de Montréal a mis en ligne une plateforme de données ouvertes qui est basée sur le logiciel libre CKAN.

Logo de la Ville de MontréalÉcoHackMTL, un hackathon sur la durabilité urbaine, se tiendra le 19 octobre prochain à Montréal. À cette occasion, la Ville de Montréal a annoncé la mise en ligne d’une nouvelle plateforme de recherche de données.

Afin d’intégrer le logiciel libre CKAN (Comprehensive Knowledge Archive Network en anglais ou Réseau d’archives de connaissances complètes) de l’organisation internationale Open Knowledge Foundation Network, le catalogue des données de la Ville de Montréal, disponible depuis 2011, a dû être actualisé. Il offre désormais aux utilisateurs la possibilité de visualiser directement les données ainsi que l’historique des changements de celles-ci. De plus, la Ville de Montréal a libéré de nouveaux ensembles de données sur son Portail des données ouvertes.

« La libération de données municipales favorise la démocratie, la transparence et encourage la participation citoyenne en donnant aux citoyens la possibilité de créer des nouveaux contenus utiles et intelligents, a affirmé Caroline Bourgeois, responsable des technologies de l’information, des communications corporatives et du greffe au comité exécutif de la Ville de Montréal. Ce geste vient renforcer les capacités de développement de la collectivité et permet aux citoyens de profiter d’une métropole apprenante et ouverte. »

L’évènement ÉcoHackMTL, le premier hackathon basé sur la durabilité urbaine, proposera plusieurs défis aux participants : créer un répertoire cartographié des projets de verdissement dans la région de Montréal, cataloguer et cartographier les ressources alimentaires de Montréal et d’autres. Les participants pourront aussi proposer leurs propres projets. Un des objectifs de ce hackathon est de « créer des nouvelles et puissantes façons … de transformer [les] villes et de les rendre meilleures, plus vertes, d’en faire des endroits plus incroyables ou vivre », selon Alex Aylett, directeur d’ÉcoHackMTL.




Tags: , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+