Prédictions 2013 de Deloitte : Des prévisions à tous azimuts


Jean-François Ferland - 16/01/2013

Deloitte formule des prédictions qui ont trait aux réseaux sociaux en entreprise, au financement participatif, au renforcement de l’authentification en ligne et à la télévision.Photo d'une boule de cristal

En ce début de nouvelle année, le cabinet de services professionnels formule ses dix prédictions annuelles en technologies, médias et télécommunications. Plusieurs de ces prédictions sont liées aux appareils mobiles, dont l’utilisation ne cesse de croître au sein de la population et dans les organisations.

Lire: Prédictions 2013 de Deloitte : Emphase sur la mobilité

Parmi ses autres prédictions pour 2013, Deloitte annonce que plus de 90 % des entreprises Fortune 500 auront mis sur pied un réseau social d’entreprise. Toutefois, le responsable de la recherche pour le secteur des technologies, des médias et des télécommunications chez Deloitte Canada, Duncan Stewart, estime que bon nombre d’organisations n’ont pas encore trouvé la façon optimale d’intégrer ces réseaux sociaux internes à leurs processus de travail.

« Est-ce que ça change la façon de travailler? Selon un sondage auprès des employés d’organisations où on avait implanté un réseau social, 69 % n’y avaient jamais publié de contenu, 72 % y lisaient du contenu tout au plus une fois par semaine et 38 % n’y avaient pas adhéré! », a déclaré M. Stewart.

« Ces réseaux sont bien et ils sont puissants, mais il faut encore trouver comment bien les utiliser et comment les intégrer aux flux de travail », a-t-il ajouté.

Authentification accrue

D’autre part, Deloitte prédit que plus de 90 % des mots de passe programmés par l’utilisateur pourront être piratés en quelques secondes. M. Stewart a expliqué qu’un ordinateur de format tour qui est truffé de cartes graphiques peut aujourd’hui « découvrir » un mot de passe en quelques heures.

« Les gens ont en moyenne 25 comptes en ligne, mais n’utilisent que six mots de passe. En ligne, un dictionnaire contient les 30 millions de mots de passe les plus populaires et un hacker peut les “essayer” sur compte en quelques secondes… », a affirmé M. Stewart.

Le spécialiste de chez Deloitte s’attend à ce que de nouvelles approches en matière d’authentification gagnent en popularité et procurent une barrière de sécurité complémentaire au mot de passe traditionnelle. Il a fait état d’une formule d’envoi de mot de passe temporaire vers le téléphone mobile de l’utilisateur, de l’authentification par la biométrie et de l’authentification des dispositifs ou des cartes bancaires qui sont compatibles avec la communication en champ proche sans contact.

« S’il y a une couche additionnelle de sécurité pour votre compte, un voleur choisira une autre cible, comme le compte celui qui utilise password comme mot de passe… », a affirmé M. Stewart.

Financement populaire

Selon Deloitte, les portails de financement participatif vont recueillir 3 milliards de dollars en 2013.  Cette source de financement, nommée crowdsourcing en anglais, consiste en l’obtention de petits montants de la part d’un grand nombre de personnes pour la réalisation d’un projet.

Or, M. Stewart a souligné que le financement participatif n’était pas constitué seulement d’histoires à succès. « Selon une étude, 84 % des projets de la sorte accusent des retards. Des poursuites sont entamées par des personnes qui n’ont pas reçu le produit promis dans les délais promis », a-t-il relaté.

Toutefois, M. Stewart a prédit que l’approche du financement participatif serait bientôt utilisée aux fins du capital de risque, mais il a ajouté que les gouvernements des pays devront réviser leurs lois afin que ce mécanisme d’obtention de fonds soit légal. « L’approche remplacera les rondes des anges investisseurs et l’argent fourni par les amis et la famille », a avancé M. Stewart.

L’attrait du petit écran

Par ailleurs, Deloitte formule pour 2013 quelques prédictions qui ont trait au domaine de la télévision.

Selon une prédiction, des écrans de télévision qui auront quatre fois la résolution HD arriveront sur le marché en 2013 « Ces écrans serviront surtout au jeu, puisqu’aucun diffuseur n’a les moyens d’implanter l’infrastructure requise et que le contenu diffusé en continu à “super haute définition” serait simplement trop volumineux à transmettre par Internet », a souligné M. Stewart.

Les deux autres prédictions de Deloitte qui sont liées au petit écran sont que deux des trois services d’interfaces dédiées (OTT) d’émissions de télévision et de films seront probablement offerts par les radiodiffuseurs et distributeurs existants et que plus de 99 % des abonnés nord-américains à la télévision continueront de l’être




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+