La fraude par clonage des cartes débit a reculé de 41 % au Canada en 2011


Denis Lalonde - 06/03/2012

Les pertes subies par les institutions financières canadiennes en raison de la fraude par clonage des cartes de débit Interac ont reculé de 41 % au Canada en 2011, entre autres grâce à l’adoption de la carte à puce.

Les pertes ont totalisé 70 millions de dollars en 2011, comparativement à 119 millions un an plus tôt.

« Nos efforts collectifs et d’importants investissements dans la lutte contre la fraude par carte de débit, en particulier l’adoption de la technologie de la carte à puce, donnent des résultats concrets », explique la directrice des affaires publiques de l’Association Interac, Caroline Hubberstey, dans un communiqué.

Les pertes subies en raison du clonage des cartes débit avaient atteint un sommet de 142 millions de dollars au pays en 2009.

Le nombre des titulaires remboursés a chuté à 154 170 en 2011, contre 205 200 en 2010 et 238 000 en 2009.

Ce nombre représente 0,0229 % des cartes de débit au Canada et les pertes liées à la fraude les moins élevées depuis que ces données ont commencé à être compilées, en 2003.

L’Association Interac soutient que d’ici la fin de 2012, toutes les cartes de débit et tous les guichets automatiques auront été convertis à la technologie à puce au Canada. D’ici la fin de 2015, il en sera de même pour tous les terminaux de points de vente.

Fondée en 1984, l’Association Interac gère le réseau Interac, permet aux Canadiens d’avoir accès à leur argent à 59 000 guichets automatiques bancaires et à 727 000 terminaux de point de vente à travers le pays.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de février – mars 2012 de Direction informatique, Cliquez ici.




Tags: , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW