Fin de Windows XP : des conseils pour réussir une migration


Howard Solomon - 04/09/2013

Si vous n’avez pas encore entrepris la migration de XP à une autre plateforme, voici des conseils sur la façon de procéder :Illustration du concept de planification ou de migration

Décidez de la plateforme vers laquelle migrer. Peu d’organisations font de Windows 8 leur nouvelle norme en cette matière, commente David Johnson de Forrester Research. Cela est dû en partie à l’interface de Windows 8, qui est très différente de ce à quoi le personnel est habitué.

–Faites une évaluation du matériel et des applications. Les PC existants peuvent-ils tourner sous un autre système d’exploitation (SE)? Vos applications sont-elles compatibles avec le nouveau SE? Une fois cette évaluation terminée, déterminez si les applications doivent être migrées. Élaborez un calendrier de l’état de préparation de chaque application essentielle en vue de la migration.

Le soutien offert pour Windows XP prend fin bientôt. Êtes-vous prêt? Participez à un déjeuner-découverte près de chez vous.

–Disposez-vous de ressources suffisantes pour faire la migration vous-même? Le cas échéant, vous pouvez vous procurer des outils d’automatisation auprès de Microsoft et d’autres fournisseurs. Si la tâche est trop lourde, vous devrez songer à l’impartir. Forrester suggère de ne prendre aucune autre décision en matière d’impartition avant d’avoir défini un plan de migration clair.

–Créez une image de référence Windows 7/8 afin de tester le fonctionnement des applications avec la nouvelle plateforme.

–Élaborez un plan de projet et un plan de communications. Les services de l’organisation doivent être informés de ce qui s’en vient. Vous éviterez ainsi, à titre d’exemple, de retarder un lancement de produit en raison de la migration. Tous les membres du personnel qui recevront un nouveau PC doivent savoir à quel moment cela arrivera. Doivent-ils éviter les déplacements à ce moment précis? Certaines personnes devront-elles avoir un PC temporairement?

–Utilisez des groupes témoins pour tester la migration et repérer les problèmes éventuels. Si tout se passe bien, allez de l’avant.

La migration des ordinateurs de bureau est une occasion d’envisager d’autres solutions – postes de travail virtuels, clients légers, utilisation de modèles Mac ou de tablettes, etc. En fait, le moment se prête très bien à une réflexion sur l’adoption d’une politique BYOD. Cette dernière entraine toutefois des répercussions sur le plan des TI, puisqu’un logiciel de sécurité doit alors vérifier la configuration de tout appareil se connectant au réseau.

David Johnson, analyste d’infrastructure chez Forrester, souligne que certaines entreprises utilisent des solutions peu orthodoxes au lieu de convertir leurs applications moins récentes, compatibles avec XP. Pour faire cette conversion, une organisation peut notamment exécuter les applications dans Windows Server 2003 – plateforme largement compatible avec XP au niveau binaire – au sein d’un environnement de serveur virtualisé comme Citrix XenApp. Les utilisateurs accèdent alors aux applications à l’aide d’une infrastructure de postes de travail virtualisés.

À lire aussi : Fin de Windows XP : tous n’ont pas saisi le message




Tags: , , , , ,
Howard Solomon

À propos de Howard Solomon

Howard Solomon est le rédacteur en chef du portail ITworldcanada.com.