Dix-huit techno-entreprises du Québec au palmarès Profit 200


Jean-François Ferland - 27/06/2011

Dix-huit entreprises québécoises en TIC font partie de l’édition 2011 du « Profit 200 », un classement des entreprises ayant connu la plus forte croissance des revenus en cinq ans.

La 23e édition du palmarès Profit 200, qui a été publié récemment par le magazine financier canadien Profit, comptait 28 entreprises en provenance du Québec. Ainsi, les entreprises oeuvrant dans le secteur des TIC représentaient 64 % des entreprises québécoises présentes dans ce classement.

L’entreprise québécoise en TIC – et toutes industries confondues – qui a obtenu le plus haut rang du classement est Xsilva Systems, une entreprise de Montréal qui développe des systèmes de point de vente fondés sur la plate-forme Macintosh d’Apple. Xvilva Systems a vu ses revenus croître de 1 902 % entre 2005 (moins de 200 000 $) et 2010 (4 004 737 $).

L’agence de marketing en ligne NVI Solutions de Montréal a obtenu le 28e rang avec une croissance des revenus de 1 760 % entre 2005 (moins de 200 000 $) et 2010 (3 720 303 $). L’agence de marketing en ligne Adviso de Montréal, pour sa part, a décroché le 32e rang avec une augmentation des revenus de 1 585 % entre 2005 (moins de 200 000 $) et 2010 (3 369 107 $). Le fournisseur de services gérés d’hébergement iWeb de Montréal, avec une croissance des revenus de 1 107 % en cinq années, se trouve au 52e rang du classement Profit 200. Les revenus de l’entreprise sont passés de 2 399 844 $ en 2005 à 28 976 483 $ en 2010.

Au 57 rang, on trouve l’entreprise InnVue de Québec, qui développe des systèmes interactifs de divertissement sur les écrans de télévision pour les hôtels de petite et de moyenne taille. Elle a obtenu une croissance des revenus de 1 039 % entre 2005 (moins de 200 000 $) et 2010 (2 278 003 $). L’entreprise iBwave de Montréal, qui est spécialisée en logiciels de conception de réseaux sans fil, se trouve au 70e rang du classement Profit 200 avec une croissance des revenus de 787 % entre 2005 (821 103 $) et 2010 (7 283 313 $).

Le fournisseur de services-conseils et d’impartition en technologies de l’information S3 Technologies de Montréal, avec une augmentation des revenus de 648 % entre 2005 (517 772 $) et 2010 (3 875 039 $), s’est vu attribuer le 85e rang du classement Profit 200. BRT Solutions de Montréal, qui fournit des logiciels et des services en gestion de cycle de vie de produits et en conception assistée par ordinateur aux manufacturiers, a décroché le 92e rang avec une croissance des revenus de 575 % entre 2005 (1 191 275 $) et 2010 (8 036 907 $).

La firme de services-conseils FXinnovation de Montréal a obtenu le 94e rang du classement Profit 200 avec une augmentation des revenus de 569 % entre 2005 (2 942 491 $) et 2010 (19 677 110 $). L’entreprise Averna de Montréal, qui développe des logiciels de test pour les fournisseurs de services de télécommunications, se trouve au 108e rang du classement avec une augmentation des revenus de 446 % entre 2005 (6 491 879 $) et 2010 (35 461 460 $).

L’entreprise Creaform de Lévis, qui est spécialisée en matériel et en logiciels de numérisation en trois dimensions, a obtenu le 114e rang avec une croissance des revenus de 430 % entre 2005 (5 154 028 $) et 2010 (27 291 293 $). La firme de services-conseils Solutions Victrix de Montréal se trouve au 127e rang du classement Profit 200 grâce à une augmentation des revenus de 381 % entre 2005 (5 668 345 $) et 2010 (27 247 728 $).

Momentum Technologies, une firme de services-conseil de Québec qui est spécialisée en technologies Java et Oracle, se trouve au 139e rang du classement avec une croissance des revenus de 339 % entre 2005 (2 215 070 $) et 2010 (9 725 997 $). L’entreprise Xittel Télécommunications de Trois-Rivières, qui implante de services de télécommunications dans les régions rurales, a obtenu le 147e rang du classement avec une progression des revenus de 316 % entre 2005 (2 396 699 $) et 2010 (9 963 661 $).

Au 185e rang, on trouve Acier Profilé SBB, une entreprise de Terrebonne qui fabrique des tours de télécommunications. Ses revenus ont augmenté de 225 % entre 2005 (5 411 964 $) et 2010 (17 554 348 $). Cesium Telecom, un distributeur d’accessoires pour les ordinateurs et pour les téléphones mobiles, a obtenu le 187e rang avec une croissance des revenus de 221 % entre 2005 (6 492 892 $) et 2010 (20 851 044 $).

La firme TechnoConseil de Québec, qui est spécialisée en gestion et en exploitation d’infrastructures technologiques, de trouve au 192e rang du classement Profit 200 avec une augmentation des revenus de 211 % entre 2005 (8 176 928 $) et 2010 (25 422 181 $) Enfin, au 199e rang on retrouve Noveko International de Montréal, qui fabrique notamment des scanneurs à ultrasons qui sont utilisés en médecine. Ses revenus ont augmenté de 191 % entre 2005 (5 185 763 $) et 2010 (15 110 654 $).

Soulignons que l’entreprise Research In Motion de Waterloo en Ontario, qui commercialise des dispositifs de télécommunications, a obtenu le 68e rang du classement Profit 200 avec une croissance des revenus de 864 % entre 2005 (2 milliards de dollars américains) et 2010 (19,9 milliards de dollars américains).

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+