Des chefs de la sécurité de l’information trop confiants, selon Cisco


Dominique Lemoine - 22/01/2015

Selon une étude de Cisco, 75 % des chefs de la sécurité de l’information croient que leurs outils de protection sont efficaces ou très efficaces.Illustration du concept de sécurité informatique

Selon Cisco, qui est un fournisseur de réseautique et de télécommunications, un fossé se creuse ainsi entre la perception de responsables de la sécurité des technologies de l’information (TI) et la réalité au sujet de leurs niveaux de préparation et de leur capacité réelle à faire face aux menaces de sécurité en TI, comme en témoignent des incidents et des menaces de sécurité qui ont marqué l’année 2014, tels que ceux qui ont concerné Sony Pictures, Heartbleed et iCloud.

Ainsi, selon Cisco, malgré leur confiance en leur préparation, moins de la moitié des répondants au sondage de Cisco utiliseraient des outils que Cisco juge standards en matière de sécurité des TI. De plus, dans son rapport annuel en matière de sécurité, Cisco affirme que 60 % des répondants ne feraient pas de correction de programmes et que seulement 10 % des répondants utiliseraient la plus récente version d’Internet Explorer.

« Les assaillants sont devenus plus compétents pour tirer avantage des brèches de sécurité pour éviter d’être détectés et ainsi dissimuler des activités malicieuses », soutient Cisco. Le fournisseur précise que son sondage a été effectué auprès de chefs de la sécurité de l’information et de cadres en opérations de sécurité de 1 700 entreprises réparties dans neuf pays.

Lire aussi :

Menaces informatiques : les entreprises ne sont prêtes, selon Cisco

Sécurité : 71 % des cyberattaques non décelées

Sécurité : la médiatisation de la fraude inquiète les consommateurs

Des budgets de sécurité intacts ou réduits en 2015




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+