Vidéosurveillance : Hikvision a des projets pour Montréal

Hikvision prévoit créer dans la prochaine année à Montréal une équipe de soutien technique bilingue pour ses solutions de vidéosurveillance.Logo de Hikvision

Hikvision, qui est un fournisseur chinois de produits et de solutions de vidéosurveillance pour les entreprises, affirme avoir créé Hikvision Canada pour répondre aux besoins du marché canadien en matière de vidéosurveillance, par exemple dans le secteur de l’éducation, et que son soutien technique bilingue visera la clientèle francophone.

Parmi ses clients au Canada, Hikvision mentionne fournir sa solution de sécurité à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys à Montréal. De plus, Hikvision soutient être active auprès de clients potentiels, à la fois des PME et des grandes organisations, qui évoluent entre autres dans les secteurs de la vente au détail, de la gestion immobilière, des marchés financiers, du transport et de l’administration municipale.

Depuis le début de ses activités au Canada en 2011, Hikvision précise avoir augmenté ses revenus et son équipe au Canada. La firme prévoit aussi en 2015 ajouter au Canada des gestionnaires régionaux, ainsi que des ingénieurs.

Hikvision souligne employer 12 000 personnes à l’échelle mondiale, dont 4 200 ingénieurs affectés à la recherche et au développement.

Lire aussi :

Western Digital mise sur les systèmes de vidéosurveillance

Panasonic lance un outil de vidéosurveillance pour les PME

Articles connexes

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

Vol majeur de données sur un milliard de Chinois non confirmé

Les experts en cybersécurité ne peuvent toujours pas confirmer les affirmations d'une personne vendant ce qu'elle prétend être des bases de données d'informations sur un milliard de résidents chinois supposément volées au service de police de Shanghai.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Les personnes avec un TSA peuvent aider des entreprises

Un rapport se penche sur les manières dont les personnes avec un TSA peuvent aider des entreprises dans un contexte de rareté de main-d’oeuvre.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.