Les dirigeants d’entreprises canadiennes se disent mieux préparés à affronter des crises


Catherine Morin - 28/10/2020

Près de 70 % des dirigeants d’organisations canadiennes affirment avoir confiance en la survie de leur entreprise en 2021, selon une nouvelle étude de Microsoft Canada.

Image : iStock

Le géant du Web s’est penché sur le niveau de confiance des entreprises après plusieurs mois de pandémie et l’incidence des technologies sur leurs activités.

Microsoft a interrogé 670 décideurs provenant d’un large éventail de types et de tailles d’entreprises canadiennes, allant des microentreprises (moins de dix employés) aux grandes organisations (plus de 500 employés).

Les résultats ont été dévoilés lors de la conférence annuelle Future Now de Microsoft Canada, qui se déroulait en ligne cette semaine.

Bien qu’un grand nombre de répondants affirment que la pandémie a eu des conséquences négatives sur leurs activités et leurs méthodes de travail, 56 % indiquent que la crise a agi comme un catalyseur dont ils avaient besoin pour adopter de nouvelles technologies et entamer leur transformation numérique.

Un peu plus de 50 % des dirigeants se disent aussi en mesure de survivre à la deuxième vague ou à une recrudescence du nombre d’infections.

« La résilience numérique est primordiale, et ce, plus que jamais lorsqu’il faut composer avec les répercussions de perturbations majeures comme la pandémie. Les entreprises comptent sur la technologie pour s’adapter et prospérer – de l’intervention d’urgence à la reprise, en passant par la réinvention de notre façon de travailler et de vivre », a déclaré Kevin Peesker, président de Microsoft Canada, dans un communiqué transmis à Direction informatique.

Selon lui, comme la pandémie a forcé une accélération de la transformation numérique à travers le monde, les organisations qui utilisent des technologies comme l’intelligence artificielle et le nuage sont mieux outillées, donc plus susceptibles de survivre et de prospérer. 

54 % des dirigeants sondés estiment que leur entreprise est à présent mieux outillée pour suivre l’évolution de leur secteur. Environ 28 % d’entre eux affirment que leur entreprise sert mieux ses clients qu’avant la crise.

Cependant, à un moment où le renforcement de la cybersécurité est plus important que jamais, un seul décideur sur quatre indique que son organisation a déjà défini et appliqué de nouvelles solutions de sécurité pour les processus en ligne.

« Si des millions de personnes sont passées au travail, à l’apprentissage et même à la socialisation à distance en quelques mois, le nombre de cibles potentielles pour les cybercriminels n’a jamais été aussi élevé, a expliqué M. Peesker. Bien que je sois encouragé par l’innovation et la souplesse que j’ai observées, les dirigeants doivent aussi se concentrer sur la sécurisation de leur infrastructure numérique au fil de l’évolution de leur entreprise. »




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique