Tisser des réseaux, tisser des liens


Jean-François Ferland - 21/11/2007

Les services Internet mobiles ne décollent pas, estime le Yankee Group, alors que les services de télécoms poursuivent leur croissance annuelle à une cadence de 10 % selon Insight Research. ABI Research prévoit de son côté que les protocoles SIP seront « la norme » en 2010.

Internet mobile : un marché de G$ inexploités

La firme Yankee Group, à l’occasion d’un symposium consacré aux services Internet sur les appareils mobiles, a déclaré que ce marché produisait des revenus annuels de 6,5 milliards $ US à l’échelle mondiale, alors qu’il aurait dû en générer plus de 66 milliards $ US.

Selon la firme, les fournisseurs de services et leurs partenaires technologiques ont de la difficulté à franchir un grand nombre de barrières à l’adoption, notamment en matière d’accessibilité et de fiabilité d’accès du point de vue des utilisateurs. Ainsi, si les fournisseurs se donnaient comme priorité d’offrir des services Internet mobiles qui sont faciles à utiliser et à accéder, à un tarif fixe, cela se traduirait par une croissance de l’utilisation des services de données mobiles et des revenus moyens par utilisateur. Yankee Group ajoute que sa prévision de 66 G$ US ne couvre que les revenus d’accès potentiels et n’inclut pas les revenus émanant de la réalisation de transactions.

Les hauts et les bas des équipements de télécommunications

Selon la firme Dell’Oro Group, les ventes de routeurs Ethernet qui sont destinés aux entreprises de télécommunications ont été presque aussi élevées que celles des commutateurs Ethernet au troisième trimestre de l’année 2007. Toutefois, ce sont encore les équipements de commutation Ethernet qui sont les plus nombreux à être acquis par les fournisseurs, puisque les commutateurs sont déployés à proximité des utilisateurs finaux. La liaison de ces utilisateurs aux réseaux nécessite un plus grand nombre de ports de commutation que de ports de routage.

D’autre part, le marché des systèmes de terminaison pour les modems-câble aurait subi une diminution des ventes pour un troisième trimestre consécutif et atteint le plus bas niveau en deux ans. En 2006, les revenus associés aux ventes de ces équipements avaient augmenté de 33 % en rapport à l’année précédente, alors que les entreprises de câblodistribution achetaient beaucoup d’équipements afin d’offrir une bande passante accrue et soutenir le trafic croissant sur leurs réseaux. D’ailleurs, Dell’Oro Group croit que les acquisitions de matériel reprendront à la deuxième moitié de l’année 2008 lorsque les câblodistributeurs, qui sont en phase de planification, auront besoin d’installer des équipements de nouvelle génération pour répondre à l’accroissement du trafic.

Stockage des données sur les téléphones mobiles

Parks & Associates estime que le nombre de téléphones mobiles qui auront recours au stockage des données passera de 975 millions d’appareils en 2007 à un peu plus de 1,4 milliard d’appareils en 2012. La firme américaine estime que 99 % des appareils livrés en 2007 auront recours à la mémoire Flash pour le stockage des données, tandis que 1 % des appareils utiliseront plutôt un disque rigide. En 2012, la part de marché des disques rigides sur les appareils mobiles pourrait être de 4 %.

Selon l’analyste Chris Roden, la mémoire Flash offre des avantages comme la non-volatilité des données, la résistance aux chocs et le temps rapide de lecture des données. Toutefois, le disque rigide pourrait obtenir une part de ce marché en raison de sa plus grande capacité de stockage et de son coût par gigaoctet qui est moins élevé.

Marché à la hausse pour les protocoles SIP

ABI Research croit que le déploiement de réseaux IP fixes et mobiles par des fournisseurs de services donnera un essor aux services de protocoles d’ouverture de session (ou protocoles SIP). En constatant l’engouement grandissant des utilisateurs envers les téléphones évolués et les assistants numériques, la firme croit que de tels services, qui sont notamment utilisés pour la vidéoconférence, le partage de fichiers vidéo, le courriel, l’indication de la présence et la messagerie instantanée, deviendront aussi populaires que les services de voix sur IP.

ABI Research croit que les services de protocole SIP seront « la norme » en 2010 et qu’ils seront utilisés par près de la moitié des utilisateurs de services de télécommunications en 2012. Ces utilisateurs utiliseront au moins un service du genre, mais ils pourront également recourir à plusieurs services pour plusieurs appareils, autant sur l’Internet qu’entre des réseaux privés et des réseaux d’entreprise. Ce marché pourrait générer des revenus annuels de 150 milliards $ US dans cinq ans.

L’identification RF fait des vagues (d’ondes)

ABI Research, évalue les revenus du marché mondial de l’identification par radiofréquence à 3,8 milliards $ US pour l’année 2007, en croissance de 26 % en comparaison avec l’année 2006. Les revenus de ce marché pourraient atteindre 8,4 milliards $ US en 2012, grâce à un taux de croissance annuel composé de 21 %.

La firme note que le marché fera l’objet d’une croissance soutenue, bien que les déploiements à grande échelle de systèmes d’identification RF se réalisent à un rythme plus lent que prévu. Les projets pilotes et les déploiements en circuit fermé permettraient le prouver la proposition de valeur et la justification des coûts associés à cette technologie.

Les créneaux où les applications d’identification RF seraient particulièrement prisées sont ceux qui ont trait au suivi des actifs et aux services de localisation en temps réel. Les créneaux de l’étiquetage des chaussures et des vêtements et de la production de documents d’identification gouvernementaux feraient également l’objet d’une activité intense.

Le gadget logiciel, une question d’amitié

JupiterRearch affirme que les gadgets logiciels suscitent davantage l’intérêt d’un utilisateur s’ils sont suggérés par un ami que par les entreprises qui les ont créés. Les gadgets logiciels sont de petits logiciels utilitaires ou récréatifs qui sont hébergés dans une barre de menus ou une page flottante sur un écran d’ordinateur, ou bien dans une page Web.

La firme recommande alors aux entreprises qui produisent de tels logiciels d’inclure les canaux sociaux et viraux dans leurs structures de distribution. 39 % des internautes sondés par la firme sont familiers avec le concept du gadget logiciel, et 26 % en ont déjà fait usage. La popularité de sites sociaux comme Facebook, où les utilisateurs peuvent inclure des gadgets logiciels sur leurs pages personnelles, a contribué à accroître la popularité de tels logiciels.

JupiterResearch suggère aux entreprises du secteur des médias de faire des essais avec de tels logiciels pour tenter de solidifier leurs relations avec les clients. Toutefois, comme les gadgets logiciels en sont à la première génération, la firme recommande de maintenir bas les coûts de développement et de s’attendre à effectuer de nombreux essais et changements au niveau de l’apparence et de la livraison de ces petits logiciels.

Payants, les services en télécommunications…

La firme Insight Research évalue que l’industrie mondiale des services de télécommunications générera des revenus de 1,7 billion $ US (1 700 milliards $ US) à la fin de l’année 2008. Un taux de croissance annuel composé de 10,3 % pourrait faire croître ces revenus à 2,7 billions $ US en 2013.

Alors que l’ensemble de la croissance surviendra dans le créneau des communications à large bande, Insight Research affirme qu’elle se fera en grande majorité dans le créneau des télécommunications sans fil. La firme estime que les revenus des services sans fil à large bande augmenteront à un taux de plus de 70 % au cours des cinq prochaines années, alors que ceux des services filaires à large bande augmenteront de 10 % durant la même période.

La gestion des réseaux plus impartie?

Insight Research estime que le marché américain des services gérés en réseautique, qui aurait produit des revenus de 28,6 milliards $ US en 2007, pourrait générer des revenus de près de 47 milliards $ US en 2012. Les fournisseurs de services, les entreprises de télécommunications, les fournisseurs d’équipements et les intégrateurs de systèmes pourraient bénéficier de cet intérêt accru envers les services gérés.

Selon la firme, l’amélioration de la performance des applications, la surveillance en continu des réseaux et l’offre de niveaux de services prévisibles contribueront à la croissance de l’impartition des services de gestion des réseaux informatiques. L’augmentation du nombre d’établissements et de succursales qui sont liées les unes aux autres par le biais d’un réseau étendu pourrait également stimuler la croissance de ce créneau.

Est-ce que la tendance franchira la frontière canado-américaine?

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Révolutions nombreuses en cours sur les réseaux Moins d’un gramme de mémoire, c’est beaucoup

Microsoft respectera son échéancier

Des produits et services d’ici et d’ailleurs




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+