Québec dissout la SOGIQUE

L’Assemblée nationale a adopté le projet de loi numéro 53 sur la dissolution de la société de gestion informatique SOGIQUE et son intégration au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Cela signifie que les droits, obligations et ressources de la SOGIQUE, y compris le personnel, seront transférés au MSSS.

« Cette société a été créée en 1996 afin de regrouper et de maximiser l’expertise relative aux technologies de l’information dans le réseau de la santé et des services sociaux. Elle a mené avec succès d’importants projets de développement, qui ont contribué à la modernisation de notre réseau. Toutefois, son statut d’organisme privé n’était plus compatible avec les orientations gouvernementales sur l’encadrement des projets informatiques dans le secteur public, y compris en santé et services sociaux », a expliqué le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, dans un communiqué.

Ce dernier ajoute que l’intégration des ressources qualifiées et expérimentées de la SOGIQUE au sein du MSSS permettra « une meilleure concertation, tout en renforçant la gouvernance des projets technologiques. »

SOGIQUE offre des services de gestion des systèmes d’information, d’exploitation des infrastructures technologiques et d’achat de licences logicielles à des établissements de santé du Québec.

Le MSSS affirme qu’il respectera les engagements contractuels de la SOGIQUE.

La direction de la société n’avait pas rappelé Direction informatique au moment de la mise en ligne de la nouvelle. La SOGIQUE dit compter sur une équipe de plus de 300 personnes à Québec et Montréal.

Quelques chiffres sur la SOGIQUE

Voici quelques données et chiffres trouvés sur le site Internet de la SOGIQUE :

  • Le réseau informatique de la santé du Québec se classe parmi les plus grands en Amérique du Nord avec ses 146 000 postes de travail et ses 12 500 serveurs.
  • Son réseau de télécommunication relie plus de 1 650 sites physiques.
  • SOGIQUE est responsable de la gestion de 27 actifs informationnels d’intérêt commun, utilisés par plus de 150 000 utilisateurs.
  • Elle héberge plus de 700 serveurs dans ses deux centres de traitement.
  • Les ententes de licences logicielles que SOGIQUE négocie pour le compte du réseau de la santé permettent des économies substantielles par rapport au prix du secteur public. Ces ententes couvrent l’utilisation de plus de 600 000 licences.
  • Chaque année depuis trois ans, SOGIQUE attribue pour plus de 30 millions de dollars en mandats auprès de centaines d’entreprises.
  • Pour consulter l’édition numérique du magazine d’avril 2012 de Direction informatique, cliquez ici

    Denis Lalonde
    Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
    Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

    Articles connexes

    Québec veut plus de numérique en éducation

    Un montant de 10,6 millions de dollars sera utilisé sur deux ans par le gouvernement du Québec pour intégrer plus d'outils numériques de gestion et de prise de décisions au ministère de l’Éducation et au réseau scolaire.

    Hashtag Tendances, 3 mars 2022 — Effets boule de neige du conflit en Europe; et plus

    Hashtag Tendances, 2 mars 2022 — Enjeux d’externalisation; restrictions technologiques; des pirates informatiques choisissent leur camp; et plus.

    Enjeux d’externalisation avec la situation en Europe

    Le conflit en Europe perturbe l’accès à des ressources humaines en technologies de l'information et en ingénierie.

    Cybersécurité : des agences fédérales sont à découvert, selon un comité parlementaire

    Des organisations fédérales ne sont pas encore conformes au cadre fédéral de cybersécurité, ce qui expose des informations de l’État fédéral à un « risque important », selon un comité spécial de parlementaires.

    Comment les TI peuvent aider à lutter contre la traite des personnes

    Les responsables informatiques dans les institutions financières doivent faire équipe avec leurs responsables de la conformité réglementaire pour aider à mettre fin à la traite des personnes, affirme un Canadien qui vient d'être récompensé pour son travail visant à mettre fin à cette forme d'exploitation.