Mobiz : Un aperçu de la progression des appareils mobiles


Jean-François Ferland - 31/10/2011

À la conférence Mobiz, Maxime Godin de la firme Raymond Chabot Grant Thornton a démontré que les téléphones évolués et les tablettes électroniques continueront de progresser de façon appréciable au cours des prochaines années.

Dans le cadre de Mobiz, une conférence dédiée à la mobilité qui avait lieu à Montréal, le directeur du groupe-conseil, Stratégie et performance à la firme de services professionnels Raymond Chabot Grant Thornton, Maxime Godin, a démontré durant une courte allocution que le téléphone mobile évolué et la tablette électronique consistaient en deux révolutions importantes des dernières dix années.

« En 2001, la norme en téléphonie mobile était le téléphone « flip » qui ne servait qu’à parler. Dix ans plus tard, avec les téléphones évolués, on en est rendu à ne plus se parler alors que les médias sociaux et les tweets permettent à communiquer de façons différentes. D’ailleurs, les médias sociaux constituent la deuxième catégorie d’application la plus populaire, derrière le jeu », a indiqué M. Godin.

En citant des données provenant de diverses sources, M. Godin a fait état d’une croissance moyenne des ventes annuelles pour les téléphones évolués de 40,2 % de 2007 à 2011 à l’échelle mondiale, soit trois à quatre fois plus que la croissance qui était observér dans les meilleurs secteurs.

M. Godin a souligné que l’adoption des applications mobiles pour les téléphones évolués connaîtrait également une croissance appréciable. Le nombre de téléchargements d’applications pourrait passer de 8,2 milliards en 2010 à 17,7 milliards prévus pour 2011, soit une croissance de 115 % en douze mois. En 2014, 76,9 milliards d’applications pourraient être téléchargées à l’échelle planétaire, soit 4,3 fois plus que le nombre de téléchargements prévus pour cette année.

M. Godin a ajouté que 80 minutes par jour seraient consacrées en moyenne à l’utilisation d’applications mobiles, contre 74 minutes par jour pour la navigation sur le Web.

Les tablettes électroniques, pour leur part, pourraient progresser d’une façon encore plus prononcée que les téléphones évolués. M. Godin, rapporte que le nombre d’unités qui pourraient être vendues à l’échelle mondiale entre 2010 et 2015 pourrait constituer une croissance moyenne de 75,6 % par année.

Enfin, M. Godin a décrit les facteurs clés qui doivent être pris en considération par les entreprises qui oeuvrent dans l’écosystème mobile, soit les équipementiers à système d’exploitation unique (p. ex. Apple, RIM) et ceux sans système d’exploitation défini, les fournisseurs de services de communications mobiles, les fournisseurs de solutions logicielles et de services, les développeurs de contenu original et les développeurs sous-traitants.

Ces facteurs clés, selon M. Godin, sont de savoir interpréter les informations relatives au marché, de se distinguer des concurrents, de connaître les clients ciblés et de lui apporter la valeur, de relevé les défis liés au talent et à la main-d’oeuvre, de déterminer les priorités stratégiques et de trouver un équilibre entre l’action et la réaction.

M. Godin a livré cet aperçu dans le cadre de la première édition de la conférence Mobiz, qui a été présentée par l’organisme de représentation Alliance numérique le 31 octobre 2011 à Montréal.

Pour consulter l’édition numérique du magazine d’octobre 2011 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+