L’organisme « Le Web à Québec » devient « Québec numérique »

Un OSBL voué au développement de la communauté numérique à Québec change de nom et souhaite réaliser sa vocation originale.Logo de Québec numérique

L’organisme sans but lucratif Web « Le Web à Québec », qui regroupe des individus qui désirent développer, valoriser et promouvoir la communauté numérique de la Capitale-Nationale, change son appellation pour « Québec numérique ».

Toutefois, l’organisme rebaptisé continuera de produire un événement annuel sous l’appellation « Le Web à Québec ». Cet événement, réparti sur plusieurs jours, consiste en une série de conférences sur des sujets liés au Web qui sont présentées par des acteurs locaux et des conférenciers internationaux de l’industrie du numérique. La quatrième édition de l’événement aura lieu en 2014.

Surtout, Québec numérique manifeste son intention de procéder à l’élargissement de sa vocation, tel qu’il était prévu à la fondation de l’organisme en 2011. Jonathan Parent, le directeur général de Québec numérique, explique que la production de la série de conférences nécessitait tant d’attention que la concrétisation des souhaits initiaux n’était pas possible jusqu’à présent.

« Avec Québec numérique, on annonce qu’on veut être une organisation qui supporte l’économie et la communauté du numérique de Québec. On réaffirme la position qu’on veut prendre. L’événement [Le Web à Québec] a eu tellement un bon succès qu’il y a maintenant beaucoup de projets dans l’air », explique M. Parent.

D’ailleurs, un des projets de Québec numérique consiste à établir un lieu permanent qui favorisera les initiatives et les échanges pour les acteurs de l’industrie du numérique. Également, ce lieu sera accessible aux citoyens qui désirent s’approprier le numérique ou entreprendre des projets liés à ce domaine.

Pour l’instant, l’organisme Québec numérique est localisé dans les bureaux de la firme de développement iXmédia. M. Parent précise que ce projet de lieu permanent est encore au stade de développement et qu’aucune définition de la forme d’un tel lieu n’a été précisée, mais il indique que l’idée émane des observations d’une délégation lors d’une visite récente à Bordeaux, en France.

« On y a vu beaucoup d’espaces communautaires de travail [coworking], de pépinières, d’incubateurs et d’accélérateurs. Cela a fait réaliser l’importance d’avoir ce genre de lieu dans une communauté, afin de réduire la fracture numérique et d’amener des citoyens à participer à des activités et voir la technologie dans des living labs. Cela nous a fait un peu rêver. On s’est dit qu’on a tout ce qu’il faut à Québec pour avoir [un tel lieu] », explique le directeur général de Québec numérique.

Enfin, Québec numérique désire contribuer au rayonnement de l’industrie numérique de Québec sur la scène internationale. M. Parent indique que ce volet vise notamment à permettre à des personnes de l’extérieur de venir travailler dans des espaces communautaires de travail et à participer à des projets d’entreprises du numérique à Québec. L’initiative vise à créer des liens entre des entreprises de Québec et d’ailleurs qui ont des bases communes.

« On veut stimuler les échanges hors du Québec et attirer des gens à venir ici, car à mes yeux le web qu’on produit ici est de qualité et de classe mondiale. Il mérite qu’on le fasse rayonner le plus qu’on le peut », indique M. Parent.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

MISE À JOUR – Actions collectives contre Rogers suite à la panne de vendredi dernier

Le cabinet juridique montréalais LPC Avocat a déposé une demande d’autorisation d’action collective contre le géant des télécommunications Rogers Communications en raison de la panne de son réseau vendredi dernier qui a privé bon nombre de Canadiens de service durant au moins 15 heures.

Bell lance un service Internet 3 gigabits dans la ville de Québec

Bonne nouvelle pour les résidents de la ville de Québec : Bell lance aujourd’hui un service Internet pure fibre qui permet des vitesses de téléchargement de 3 Gbit/s. La vitesse de téléversement de ce service est également de 3 Gbit/s.

Telus investira 11 G$ et créera 7 000 nouveaux emplois au Québec

Telus annonce aujourd’hui des investissements de 11 milliards de dollars sur quatre ans dans son infrastructure réseau, dans ses activités opérationnelles et dans le spectre au Québec. Elle s’engage de plus à investir 70 milliards de dollars à l’échelle du Canada d’ici 2026.

Plus de 7,5 G$ de Québec pour « inventer, développer, commercialiser »

Le gouvernement du Québec annonce la Stratégie québécoise de recherche et d'investissement en innovation 2022-2027 sous le thème « Inventer, développer, commercialiser ».