Logiciel libre : Révolution Linux et Gestion-Ressources « fusionnent »

Les entreprises du domaine du logiciel libre Révolution Linux de Sherbrooke et Gestion-Ressources de Montréal «unissent leurs forces».Logo de Révolution Linux

Révolution Linux et Gestion-Ressources ont établi une transaction commerciale qui résultera en la formation d’une nouvelle entité. Une nouvelle appellation et une nouvelle image de marque pour la nouvelle entité seront divulguées au cours des prochaines semaines.

Entre-temps, Révolution Linux et Gestion-Ressources poursuivront leurs activités sous leurs appellations actuelles.

Révolution Linux, qui a été fondée en 2004, offre des solutions et des services qui ont trait aux applications Web, aux infrastructures et à la gestion centralisée de parcs informatiques dans le marché des entreprises et dans le secteur de l’éducation.

Gestion-Ressources, qui a été fondée en 1996, fournit des services de consultation, de développement, de soutien technique et de formation pour des solutions de collaboration à des entreprises privées et à des administrations publiques. Notamment, Gestion-Ressources aurait été le premier partenaire commercial québécois pour l’éditeur de suite de collaboration Zimbra – qui appartient depuis à VMware depuis 2010 – pour l’éditeur de progiciel OpenERP et pour l’éditeur de gestionnaire de contenu Acquia.

Gestion-Ressources compte parmi ses clients Québecor, Re/Max, Cominar, l’École Polytechnique de Montréal, Oricom et Ciment Québec.

Audrey Côté, adjointe aux ventes chez Révolution Linux, a indiqué que les présidents et fondateurs de Révolution Linux et Gestion-Ressources, respectivement Benoît des Ligneris et Serge Martel, se connaissaient de longue date, qu’ils sont membres de l’Association professionnelle des entreprises en logiciel libre (APELL) et qu’ils participent à la Table de concertation sur le logiciel libre.

Selon Mme Côté, les deux dirigeants ont discuté d’une union de leurs activités commerciales durant près d’une année.

Acquisition?

Révolution Linux, qui a annoncé la nouvelle, parle dans un communiqué de « fusion d’expertise » et « d’union de forces » pour décrire la transaction commerciale. Toutefois, la porte-parole de l’entreprise n’a pas voulu confirmer l’hypothèse voulant qu’il s’agisse d’une acquisition de Gestion-Ressources par Révolution Linux.

Mme Côté a indiqué que les parties désiraient s’en tenir au vocabulaire qui est employé dans l’annonce officielle. Également, elle n’a pu indiquer quelle fonction M. Martel occupera au sein de la nouvelle entité.

La nouvelle entité emploiera au total une quarantaine de personnes, dont douze travailleront à partir du bureau qu’occupe présentement Gestion-Ressources à Montréal. Selon la porte-parole de Révolution Linux, les huit employés de Gestion-Ressoures demeurent en poste. De plus, quatre employés parmi la trentaine de personnes qui oeuvrent chez Révolution Linux, qui exécutaient des mandats dans la métropole québécoise, travailleront dorénavant à partir des bureaux de Gestion-Ressources.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

MISE À JOUR – Actions collectives contre Rogers suite à la panne de vendredi dernier

Le cabinet juridique montréalais LPC Avocat a déposé une demande d’autorisation d’action collective contre le géant des télécommunications Rogers Communications en raison de la panne de son réseau vendredi dernier qui a privé bon nombre de Canadiens de service durant au moins 15 heures.

Bell lance un service Internet 3 gigabits dans la ville de Québec

Bonne nouvelle pour les résidents de la ville de Québec : Bell lance aujourd’hui un service Internet pure fibre qui permet des vitesses de téléchargement de 3 Gbit/s. La vitesse de téléversement de ce service est également de 3 Gbit/s.

Telus investira 11 G$ et créera 7 000 nouveaux emplois au Québec

Telus annonce aujourd’hui des investissements de 11 milliards de dollars sur quatre ans dans son infrastructure réseau, dans ses activités opérationnelles et dans le spectre au Québec. Elle s’engage de plus à investir 70 milliards de dollars à l’échelle du Canada d’ici 2026.

Plus de 7,5 G$ de Québec pour « inventer, développer, commercialiser »

Le gouvernement du Québec annonce la Stratégie québécoise de recherche et d'investissement en innovation 2022-2027 sous le thème « Inventer, développer, commercialiser ».

Internet haute vitesse pour tous : l’initiative progresse

Le gouvernement du Québec annonce aujourd'hui l'octroi d'un financement de 50 M$ afin de déployer un service Internet haute vitesse par satellite de Starlink dans quelques 10 000 foyers québécois pour lesquels une connexion directe n’est pas possible.