Les ACVM se mobilisent face aux cybermenaces

Devant la hausse de la fréquence et de la complexité des cyberattaques, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), qui coordonnent la règlementation financière au Canada, ont décidé d’accentuer leurs efforts de sensibilisation à la sécurité informatique.Illustration du concept de sécurité informatique

« Nous avons fait de la cybersécurité une priorité de notre plan d’affaires 2016-2019, a indiqué, dans un communiqué, Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers. Il est essentiel pour nous d’améliorer la collaboration et la communication avec les participants au marché sur les enjeux de cybersécurité. Nous voulons nous assurer qu’ils sont conscients des défis, suffisamment préparés et, autant que possible, capables de faire face aux cyberrisques ».

En 2013, les ACVM avaient déjà émis un avis pour inviter les participants au marché à se protéger, eux et leurs clients, en matière de sécurité informatique. Elles viennent de publier un nouvel avis car l’industrie des services financiers constitue une cible de choix pour les criminels informatiques. Les ACVM souhaitent entre autres évaluer le niveau de résilience des participants au marché en matière de cybersécurité, et notamment en termes de mesures de protection des données personnelles des investisseurs.

Lire aussi :

Un chantier de modernisation des systèmes des ACVM pour CGI

Cyberattaques : 36 % des entreprises à risques selon EY

Cybersécurité : des entreprises perdraient du terrain

Articles connexes

Conseil aux RSI : ne prenez pas tout sur vos épaules

Avec un nombre croissant de cybermenaces visant leurs organisations et devant faire face à des budgets serrés, les responsables de la sécurité de l'information (RSI) peuvent ressentir un poids oppressant sur leurs épaules.

Nouvelle mise en garde du Groupe des cinq contre des cyberattaques russes

Le Canada et ses alliés du Groupe des cinq (l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis) ont émis un nouvel avertissement aux organisations du secteur des infrastructures essentielles de se préparer à des cyberattaques de la Russie visant les états qui aident l'Ukraine.

Okta gèrera désormais les appareils des tiers accédant à ses outils

Le fournisseur de gestion d’identité et d’accès Okta affirme qu'un cybercriminel a accédé aux données de seulement deux clients, et non 366 comme on le craignait à l'origine, après le piratage d'un ordinateur chez un fournisseur de support tiers par le gang d'extorsion Lapsus$.

Menaces sur les systèmes de contrôle industriels

Les agences de cyber renseignement américaines préviennent que des groupes de cybermenaces non identifiés sont maintenant capables d’obtenir un accès complet à plusieurs systèmes de contrôle industriels (ICS) et à des appareils d’acquisition et de contrôle des données (SCADA).

Panasonic Canada admet avoir été victime d’une cyberattaque

Panasonic Canada a subi une grave cyberattaque en février, selon TechCrunch.