Le Fonds des médias du Canada financera 21 projets interactifs québécois

Le Fonds des médias du Canada subventionnera en 2011-2012 quatre projets interactifs en production, quinze projets en développement et deux projets en phase de mise en marché qui proviennent du Québec.

Le Fonds des médias du Canada, qui été établi par le gouvernement du Canada et par les distributeurs de services par câble et par satellite, investira 16,8 millions de dollars dans 51 projets interactifs dans le cadre du volet expérimental de son programme, pour la période 2011-2012.

Notamment, le Fonds des médias du Canada fournira du financement à quatre projets du Québec qui sont en phase de production :

– Artfox recevra 367 657 dollars pour Artfox 2.0, cartographie sociale, un projet de réseau social consacré à l’emploi qui est destiné aux travailleurs des arts, de la culture et du divertissement;

– Isuma Distribution International recevra un million de dollars pour le projet Digital Indigenous Democracy, soit un ensemble de technologies qui sont conçues pour permettre le réseautage et fournir un accès aux applications Internet et mobiles aux membres des communautés inuits de l’île Baffin, qui utilisent un réseau Internet à faible bande;

– Turbulent Media recevra 320 000 dollars pour Loulou67, un projet vidéo interactif où l’internaute influencera l’évolution de l’histoire à l’écran à l’aide d’actions directes qu’il réalisera à l’aide d’une caméra Web. Ce projet sera diffusé sur le portail Sympatico de Bell;

– Productions Electratek recevra 129 751 dollars du Fonds des médias du Canada pour le projet U Send Live. Il s’agit d’un projet d’application qui permettra de mettre en scène et d’intégrer en direct du contenu à l’aide d’un téléphone évolué. Cette application sera destinée aux artistes et aux producteurs d’événements, qui désireront projeter du contenu multimédia qui aura été généré par le public.

Les quatre projets interactifs québécois en phase de production recevront au total 1 817 408 dollars, parmi 22 nouveaux projets à l’échelle canadienne qui recevront au total 11,6 millions de dollars.

Pour la phase de développement, le Fonds des médias du Canada octroiera 4,3 millions de dollars à 25 projets à l’échelle canadienne, dont quinze émanent du Québec. Pour la phase de mise en marché, quatre projets se partageront un million de dollars, dont deux projets qui proviennent du Québec.

Le Fonds des médias du Canada est né en 2009 par la fusion du Fonds des nouveaux médias et du Fonds canadien de la télévision. Ce fonds, qui comporte un volet expérimental et un volet convergent, a amorcé ses activités en avril 2010.

Dans le « volet expérimental », les priorités du Fonds des médias du Canada en matière d’utilisation des technologies de l’information incluent l’encouragement de la production à haute définition, mais aussi le soutien de la mise au point de nouvelles applications techniques et de contenus qui seront destinés aux réseaux sans fil et à large bande.

Dans le cadre du « volet convergent », les productions financées par le Fonds des médias du Canada doivent être diffusées sur au moins deux plates-formes technologiques, dont la télévision. Ces plates-formes peuvent inclure la baladodiffusion d’épisodes d’une série vers les baladeurs multimédias, la diffusion sur Internet d’épisodes complémentaires pour une série télévisée et la production de jeux interactifs en ligne ou sur les réseaux des radiodiffuseurs.

À lire : Fonds des médias : nouvelles plates-formes, nouveaux objectifs, nouvelles règles

Le Fonds des médias du Canada à l’ère numérique

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Un projet de loi pour contrer l’obsolescence programmée et pour le droit à la réparation

La députée libérale de Saint-Laurent et porte-parole de l'opposition officielle pour la protection des consommateurs, Marwah Rizqy, a présenté hier à l'Assemblée nationale, un projet de loi visant à lutter contre l'obsolescence programmée et de faire valoir le droit à la réparation des biens.

Nouvelle plateforme basée sur l’IA pour aider les PME à prospérer

Cubeler est un portail d’affaires pour aider les PME à réaliser leur potentiel de croissance. Cette plateforme gratuite sur inscription permet aux PME de faire face au changement et d’accélérer leur croissance. d’accélérer la recherche de financement, d’accéder à des perspectives stratégiques sur le marché, de réseauter avec d’autres PME et de créer des publicités hautement ciblées pour promouvoir leurs produits et services.

Québec numérique lance la WAQadémie, une offre de formation pour faire vivre le WAQ à l’année

Québec numérique, l’organisme derrière l’événement phare du Web à Québec (WAQ), annonce le lancement de la WAQadémie. Il s’agit d’une nouvelle formule qui veut faire vivre l’esprit du WAQ toute l'année. Dès le mois de février, une programmation mensuelle, connectée sur la communauté et à l'affût des tendances, sera offerte aux professionnels et aux amateurs du numérique, en présentiel, à Québec. 

Les tendances de la transformation numérique dans les PME québécoises

Une récente étude de GetApp se penche en détails sur la stratégie numérique des entreprises québécoises et dévoile les tendances dans ce domaine pour les deux prochaines années. Dans le cadre de cette étude, GetApp a interrogé des employés des PME du Québec afin de déterminer comment la stratégie numérique de leur entreprise a évolué et si elle a rencontré le succès escompté.

Aide fédérale de 4 M$ à l’ÉTS pour l’innovation et le transfert technologique

Pascale St‑Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour le Québec, annonce aujourd'hui une contribution non remboursable de 3,76 M$ à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce soutien vise l'acquisition d'équipements de pointe qui permettront d'améliorer la capacité des entreprises à innover par le biais de transferts technologiques.