Assurer la transparence dans l’industrie du café avec la chaîne de blocs d’IBM


Catherine Morin - 08/01/2020

Lundi, à l’occasion du Consumer Electronics Show (CES), IBM et la jeune pousse Farmer Connect ont dévoilé la nouvelle application mobile Thank My Farmer. Propulsée par la chaîne de blocs d’IBM, cette plateforme permet aux consommateurs de café de tracer l’origine de leur boisson.

Image : Unsplash

Cette initiative vise à accroître la traçabilité, l’efficacité et l’équité dans la chaîne d’approvisionnement du café.

Comme l’indique IBM dans un communiqué, les buveurs de café consomment aujourd’hui plus de 500 milliards de tasses par année. Une récente étude du Financial Times a révélé que deux tiers des amateurs âgés de 19 à 24 ans préfèrent acheter du café issu d’une culture durable et responsable.

Malgré l’augmentation du nombre d’organismes de certification internationaux, un manque de connaissances sur les conditions de production persiste.

Suivre le café tout au long de sa chaîne d’approvisionnement mondiale peut s’avérer difficile. Une fois cultivés, les grains effectuent plusieurs arrêts, notamment chez les coopératives, les exportateurs, les expéditeurs, les importateurs, les torréfacteurs et les détaillants, avant de parvenir aux consommateurs.

Chaque maillon utilise son propre système d’enregistrement des données, ce qui fragmente les informations sur le produit.

IBM et Farmer Connect se basent sur la chaîne de blocs pour assurer une traçabilité totale des grains de café, jusqu’à l’agriculteur.

La plateforme Thank My Farmer extrait les informations directement du cycle de production d’une façon standardisée qui peut être utilisée dans l’ensemble de l’industrie.

Elle connecte l’utilisateur aux agriculteurs, aux torréfacteurs, aux distributeurs et aux commerçants. Les données s’affichent sur une carte interactive, ce qui permet de visualiser clairement l’évolution de chaque produit.

L’application présente aussi des projets de développement durable dans les communautés de production de café et indique comment les consommateurs peuvent les soutenir.

La technologie de la chaîne de blocs rassemble toutes les étapes de la production et crée une suite de transactions numérisée permanente qui ne peut pas être modifiée, ce qui augmente la confiance et simplifie le suivi des paiements et des renseignements. Chaque participant obtient une copie exacte des données, et tout ajout à la chaîne est partagé pratiquement en temps réel à travers le réseau.

L’accès rapide à une vue d’ensemble permet aux cultivateurs, aux grossistes et aux détaillants d’interagir plus efficacement, en plus de fournir aux amateurs de café des informations précises sur l’origine des produits qu’ils achètent.

« L’objectif consiste à humaniser la relation de chaque buveur de café avec sa tasse quotidienne », a déclaré David Behrends, fondateur et président de Farmer Connect, par communiqué. « Les consommateurs peuvent désormais jouer un rôle actif dans le développement durable en soutenant les producteurs dans les pays en développement. »

IBM et Farmer Connect comptent déployer l’application au grand public au cours des premiers mois de 2020. Les utilisateurs au Canada et aux États-Unis pourront d’abord y accéder en numérisant des codes QR sur du café de marque 1850®.

La plateforme intégrera ensuite graduellement d’autres entreprises de café de toutes tailles.

IBM avait déjà participé à des projets pilotes avec différentes entreprises du secteur agroalimentaire, dont Nestlé, Unilever et Walmart, dans le cadre desquels on employait la chaîne de blocs pour assurer le respect des normes de sécurité alimentaire.

Aux États-Unis, la Food and Drug Administration a déjà fait appel à la chaîne de blocs d’IBM pour augmenter la traçabilité des médicaments prescrits sur ordonnance.




Tags: , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique