Année record pour Intel

Intel a enregistré une année record pour ses résultats financiers, selon les dernières données publiées par le numéro un mondial des microprocesseurs.

L’entreprise de Santa Clara, en Californie, a dévoilé un bénéfice net de 11,7 milliards de dollars américains* (2,05 $ par action) pour l’année 2010, une hausse de 167 % par rapport à l’année précédente.

Le quatrième trimestre de 2010 a également été une période record pour l’entreprise. Intel a enregistré un bénéfice net de 3,4 milliards de dollars (59 cents par action), en hausse de 15 % comparé au trimestre précédent et de 48 % par rapport au quatrième trimestre de 2009. Ses revenus ont quant à eux augmenté de 8 % par rapporté à la même période l’an dernier à 11,5 milliards de dollars.

Les analystes anticipaient un bénéfice par action de 53 cents et 11,37 milliards de dollars en revenus, selon Thomson Reuters.

« 2010 a été la meilleure année de l’histoire d’Intel. Nous croyons que 2011 sera encore mieux », a déclaré Paul Otellini, président et chef de la direction d’Intel, dans un communiqué de l’entreprise.

Prédictions pour 2011

Intel prévoit que ses revenus du premier trimestre de 2011 atteindront 11,5 milliards de dollars, avec une marge d’erreur de plus ou moins 400 millions de dollars. Le budget alloué à la recherche et le développement ainsi qu’aux acquisitions et fusions sera d’environ 3,4 milliards de dollars.

Pour l’année 2011, le budget pour la recherche et le développement sera de 7,3 milliards de dollars et les dépenses en capitaux atteindront 9 milliards de dollars, avec une marge d’erreur de plus ou moins 300 millions.

Entente de 1,5 G$ entre Intel et Nvidia

Rappelons qu’Intel et Nvidia signaient un accord de partage de licences le 11 janvier dernier, ce qui rapportera 1,5 milliard de dollars américains à Nvidia. Dans le cadre de l’accord, Intel payera Nvidia en cinq versements annuels pour l’utilisation de sa technologie, soit pour les six prochaines années. Le premier paiement se fera le 18 janvier 2011.

Les deux sociétés règlent ainsi une longue dispute légale. « Cette entente met fin à la dispute légale entre les deux entreprises, maintient la paix des brevets et offre une protection afin de continuer le design de produits en toute liberté », a noté Doug Melamed, vice-président senior chez Intel, dans un communiqué de la société américaine.

L’accord actuel entre Intel et Nvidia prenait fin le 31 mars 2011.

*Tous les montants sont en dollars américains.

Audrey Myrand-Langlois est journaliste au magazine Direction informatique

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 22 septembre 2022 — La fin pour Pentium et Celeron, plus de pub dans l’App store, un pirate informatique arrêté et...

Balado Hashtag Tendances, 22 septembre 2022 — Cette semaine : Intel abandonne les marques Pentium et Celeron, de nouveaux emplacements publicitaires dans le App store d’Apple, la police ontarienne neutralise un pirate informatique et la fortune de Mark Zuckerberg diminue.

Intel et Mila unissent leurs forces pour une intelligence artificielle responsable

Intel annonce aujourd’hui une collaboration stratégique de recherche et de co-innovation de trois ans avec Mila, un institut de recherche en intelligence artificielle (IA) de Montréal. Dans le cadre de cette collaboration, une vingtaine de chercheurs d’Intel et de Mila vont travailler sur le développement de techniques d'IA avancées pour relever les défis mondiaux tels que le changement climatique, la découverte de nouveaux matériaux et la biologie numérique.

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

MISE À JOUR – Actions collectives contre Rogers suite à la panne de vendredi dernier

Le cabinet juridique montréalais LPC Avocat a déposé une demande d’autorisation d’action collective contre le géant des télécommunications Rogers Communications en raison de la panne de son réseau vendredi dernier qui a privé bon nombre de Canadiens de service durant au moins 15 heures.

Bell lance un service Internet 3 gigabits dans la ville de Québec

Bonne nouvelle pour les résidents de la ville de Québec : Bell lance aujourd’hui un service Internet pure fibre qui permet des vitesses de téléchargement de 3 Gbit/s. La vitesse de téléversement de ce service est également de 3 Gbit/s.