Vol de données chez Bell


Fanny Bourel - 16/05/2017

Bell Canada affirme avoir été victime d’un piratage de données.

Près de deux millions d’adresses électroniques actives de ses clients, ainsi que 1700 noms et numéros de téléphone, auraient été volés, selon les chiffres fournis par Bell.

« Rien n’indique que le pirate ait pu accéder à des données financières, à des mots de passe ou à d’autres renseignements personnels », a déclaré Bell dans un communiqué.

L’entreprise a ajouté avoir informé le Commissariat à la protection de la vie privée et collaborer avec le groupe qui est chargé de la cybercriminalité au sein de la GRC.

Selon le Globe and Mail, un message anonyme laissé sur internet indique que plus de données seront rendues publiques si Bell ne se soumet pas aux pirates.

« Nous rendons public une part significative des données de Bell car ils n’ont pas [coopéré] avec nous, dit le message publié plusieurs heures avant que Bell envoie son communiqué. Cela montre que Bell ne se soucie pas de la sécurité [de ses clients]. Bell, si vous ne [coopérez pas], plus de données vont fuiter. »

IT World Canada, une publication sœur de Direction Informatique, rappelle que les noms d’utilisateurs et les mots de passe de 20 000 clients d’affaires de Bell avaient été volés après une cyberattaque dont un fournisseur de Bell avait été la cible en 2014.

Lire aussi :

Vol de données de petites entreprises chez un fournisseur de Bell

Cyberattaque : réaction de Microsoft à WannaCry

Rançongiciel : une cyberattaque mondiale




Tags: , , , , , , , ,