TabTimes, le nouveau projet de Patrick Pierra


Denis Lalonde - 13/07/2011

Le cofondateur de BV Media, Patrick Pierra, se lance dans l’édition d’une publication numérique de langue anglaise, nommée TabTimes, d’abord destinée à l’iPad et qui traitera du marché mondial des tablettes.

« Le produit n’est pas conçu exclusivement pour l’iPad, mais on veut d’abord maîtriser cette plateforme avant même de penser à nous lancer sur d’autres types d’appareils », raconte M. Pierra en entrevue.

Ce dernier n’aura donc pas chômé longtemps depuis son départ de BV Média en février dernier. L’entreprise, qu’il a fondée en 1995, a été achetée par Rogers Communications en octobre 2010 pour un montant de 25 millions de dollars.

Le magazine ne sera toutefois pas consacré à l’iPad, mais bien à l’industrie des tablettes: « Ça se veut une publication d’affaires qui parle de technologies. Il sera question des stratégies des fabricants, des parts de marché, de la distribution et de l’utilisation des tablettes dans un contexte d’affaires ou professionnel », dit-il.

M. Pierra insiste sur le fait qu’il fait la distinction entre les gens d’affaires et les professionnels. Il explique qu’il y a des secteurs ou les professionnels ne se considèrent pas comme des gens d’affaires, par exemple du côté de l’éducation, de la santé ou des gouvernements, où les tablettes peuvent devenir un élément de travail important.

« Nous allons également couvrir les initiatives et les déploiements de tablettes, comment c’est fait et qu’est-ce que ça donne. À un niveau plus personnel, nous allons également couvrir des éléments plus personnels, à savoir comment les gens peuvent travailler avec leur tablette », dit-il.

Patrick Pierra affirme que la publication s’adresse d’abord aux usagers finaux, en présumant qu’ils sont souvent des « enthousiastes », qui deviendront des « évangélistes » et ensuite des leaders dans l’utilisation des tablettes et qui auront une influence auprès des employeurs.

Un modèle d’affaires basé sur la foi

TabTimes visera avant tout le marché nord-américain, mais avec une perspective plus globale. Son mode de financement repose sur la foi: « Je fais le pari qu’il y aura un marché publicitaire très significatif qui se développera pour le marché des tablettes. De ce point de vue, je fais le même pari qu’il y a environ 15 ans quand j’ai pensé qu’il y aurait un marché publicitaire qui se développerait spécifiquement pour le Web », dit-il.

M. Pierra est d’avis que le marché de la publicité se développera plus rapidement pour les tablettes que ce fut le cas pour le Web en raison de l’adoption rapide du produit, de la taille des écrans et de l’expérience plus immersive que les appareils procurent. Tout cela pourrait contribuer à intéresser des annonceurs de marque, grâce entre autres au service iAd d’Apple.

À plus long terme, le TabTimes se financera également grâce à des éléments de contenus payants qui seraient orientés interentreprises (B2B).

Patrick Pierra soutient que l’investissement initial pour lancer le TabTimes se situe « dans les six chiffres » mais qu’il devrait avoir dépassé le million de dollars avant d’avoir atteint le seuil de rentabilité.

Le lancement du TabTimes devrait survenir cet automne. Son équipe de rédaction est composée de quelques journalistes expérimentés, notamment George Jones, qui était rédacteur en chef chez Maximum PC et qui conservera le même rôle pour la nouvelle publication.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW