Rogers déploie son premier réseau LTE


Denis Lalonde - 08/07/2011

Rogers Communications a déployé jeudi son premier réseau sans fil LTE (Long Term Evolution) au Canada, dans la région d’Ottawa.

La zone de couverture LTE s’étend de l’ouest à l’est, d’Arnprior à Orléans en Ontario et englobe les régions de Hull et de Gatineau au Québec.

Pourtant, l’entreprise n’offre pas encore de téléphone pouvant supporter cette technologie. Dans un communiqué, Rogers soutient que les téléphones intelligents compatibles avec la technologie LTE de Samsung et de HTC seront disponibles « plus tard dans l’année ». Pour profiter du nouveau réseau, les abonnés devront se procurer une clé Internet compatible avec le réseau LTE. La clé en question coûte 169,99 dollars sans abonnement et 79,99 dollars avec un abonnement de trois ans.

Rogers prévoit également poursuivre le déploiement du réseau LTE dans les régions de Toronto, Montréal et Vancouver cet automne.

« Nos clients seront parmi les premiers au monde à faire l’essai de cette technologie. Ce réseau signalera l’arrivée d’une nouvelle génération de produits et services sans précédent. De plus, il constituera la pierre d’assise de l’économie numérique du pays et nous permettra de passer d’un monde filaire à un monde sans fil », a déclaré le président Communications de Rogers, Rob Bruce, dans un communiqué.

D’ici la fin de 2012, Rogers étendra ce réseau à 21 autres marchés. L’entreprise explique que le réseau LTE affiche un taux de latence inférieur à ceux des réseaux 4G HSPA+ ainsi que des vitesses supérieures à celles offertes par ces mêmes réseaux. « Ainsi, les clients profiteront d’une expérience optimisée grâce à l’utilisation d’applications hautement interactives comme des jeux multijoueurs et des communications multimédias enrichies. Le réseau LTE offrira une capacité d’utilisation plus élevée. Par conséquent, un plus grand nombre d’utilisateurs pourront y accéder en même temps tout en profitant de la vitesse maximale », ajoute l’entreprise.

Rogers, en collaboration avec Ericsson, avait entrepris la mise à l’essai technique globale du réseau LTE à Ottawa et à Montréal l’automne dernier. Aucune date n’a été avancée quant à la mise en service du réseau LTE dans la région montréalaise.

La société soutient que la clé Internet permettra de télécharger à une vitesse pouvant atteindre une vitesse théorique maximale de 75 mégabits par seconde (Mbps). Les vitesses types varieront toutefois entre 12 et 25 Mbps. Rogers affirme que ces vitesses sont considérablement plus rapides que celles de tout autre réseau actuellement offert au pays.

Lorsque les téléphones LTE seront disponibles, les vitesses théoriques maximales augmenteront progressivement jusqu’à 150 Mbps. À titre comparatif, les réseaux HSPA+ actuels offrent des vitesses maximales théoriques de téléchargement de 42 Mbps.

La clé Internet compatible LTE de Rogers est fabriquée par l’entreprise Sierra Wireless, établie à Vancouver.

À lire également

Rogers confirme le deployment de son réseau LTE et dévoile ses résultats trimestriels Rogers investira 150M$ dans son réseau mobile au Québec en 2011

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW