Jeu vidéo : une chaire de recherche en intelligence artificielle voit le jour à Montréal


Denis Lalonde - 17/03/2011

Ubisoft investira 1 million de dollars au cours des cinq prochaines années dans une chaire de recherche universitaire en intelligence artificielle, en partenariat avec l’Université de Montréal et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.

Le président et directeur-général d’Ubisoft Montréal et Toronto, Yannis Mallat, a confirmé la nouvelle lors de son allocution à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain mardi midi.

La Chaire industrielle CRSNG-Ubisoft en apprentissage de représentations pour les jeux vidéo immersifs sera dirigée par Yoshua Bengio, titulaire de la Chaire et professeur au Département d’informatique et de recherche opérationnelle de l’Université de Montréal, et par Yves Jacquier, directeur exécutif des studios de services de production chez Ubisoft Montréal.

Dans le cadre de la Chaire, une trentaine d’étudiants et de chercheurs travailleront de concert avec les équipes d’Ubisoft, au sein même des équipes de production, avec l’objectif de combiner le savoir-faire et l’expertise des ingénieurs et des développeurs de jeux d’Ubisoft aux méthodes de recherche des professeurs et étudiants de l’Université de Montréal.

« Ubisoft voulait être partie intégrante de la consolidation de l’industrie au Québec. Plus qu’un montant financier, nous investissons des milliers d’heures de recherche, de partage et de collaboration avec les chercheurs et étudiants de l’Université de Montréal. L’objectif est de pousser la recherche fondamentale liée à la gestion de l’intelligence artificielle, en plus de mettre sur pieds des méthodes de collecte et d’analyse de données permettant une meilleure connaissance du joueur », soutient Yannis Mallat.

Selon lui, les résultats se traduiront par une interactivité personnalisée et une expérience de jeu adaptable au comportement et au style des joueurs. « La chaire permettra à des chercheurs et à des étudiants d’utiliser nos équipes de production comme de véritables laboratoires de recherche. Les avancements réalisés nous permettront de continuer de nous démarquer sur le plan de la création de contenus uniques. Il faut repousser les limites de nos connaissances techniques et de notre créativité », dit-il.

Concrètement, les joueurs pourraient bénéficier des premiers résultats de ces recherches aussi tôt qu’en 2012 au sein de produits tirés des grandes marques d’Ubisoft.

« Nos équipes de professeurs et d’étudiants collaborent depuis plus de deux ans à faire progresser la recherche liée au traitement de données menant à la création d’algorithmes d’apprentissages applicables à la modification de l’expérience de jeu, indique le professeur Yoshua Bengio, titulaire de la Chaire. La quantité de données technologiques à traiter est sans cesse croissante et devient difficilement gérable pour les développeurs. Le travail de recherche aura un impact non seulement sur la qualité et l’adaptation du contenu produit, mais aussi sur l’efficacité et la productivité des développeurs, responsables de la création de ce contenu ».

Le deuxième mandat de la chaire est axé sur la mise au point de nouvelles technologies de pointe pour l’industrie du jeu vidéo.




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW