Facebook veut créer un espace de nouvelles


Catherine Morin - 12/08/2019

Facebook aurait offert des millions de dollars à plusieurs médias d’information pour obtenir les droits de publication de leurs contenus sur sa plateforme.

facebook_login_screen_on_iphone_8_plus

Image : Freestocks.org

Facebook cherche à créer une nouvelle section « actualité » d’ici l’automne 2019, rapporte le Wall Street Journal. Le géant du Web pourrait offrir jusqu’à trois millions de dollars par an à une publication pour mettre la main sur les droits sur des titres et des extraits d’articles, précise le quotidien américain.

ABC News, Bloomberg, The Wall Street Journal et The Washington Post figurent parmi les médias qui ont entamé des discussions avec le réseau social.

Les entreprises de presse signeront des contrats d’une durée pouvant aller jusqu’à trois ans. Elles garderont toutefois un certain contrôle sur la façon d’afficher les articles sur Facebook, explique The Verge. Les internautes pourraient donc avoir seulement accès à des extraits avant d’être redirigés vers le site officiel d’une publication.

Facebook entretient, depuis plusieurs années, une relation plutôt controversée avec l’industrie de l’information. La popularité du réseau social a engendré une migration massive des revenus publicitaires vers sa plateforme, au détriment des médias traditionnels en manque de ressources.

Avec Google, Facebook contrôle maintenant la majorité de la publicité numérique aux États-Unis, selon The Verge.

Les algorithmes à l’origine du fil d’actualité Facebook ont exercé une influence considérable sur les tendances empruntées par les médias d’information au cours de la dernière décennie, comme le passage aux courts reportages vidéos et la publication d’appâts à clics.

Au début des années 2010, le réseau social est devenu une source essentielle de trafic pour les entreprises de presse du monde entier, et un endroit où les éditeurs espéraient attirer un grand volume de nouveaux lecteurs.

Cependant, en constatant que de plus en plus de jeunes utilisateurs abandonnaient sa plateforme, Facebook a récemment redéfini la programmation du fil d’actualité. L’entreprise a commencé à prioriser le contenu des amis, de la famille et des groupes dans l’espoir d’empêcher son auditoire de se rendre sur des applications sociales plus attrayantes, comme sa propre filiale Instagram ou Snapchat.

Cette reconfiguration a plongé plusieurs médias dans des difficultés financières en leur faisant perdre un important volume de trafic en peu de temps.

Plusieurs considèrent le nouveau projet de Facebook comme une tentative d’établir des relations plus harmonieuses avec les entreprises de presse. Accusé depuis des années d’encourager la désinformation et la propagation de « fausses nouvelles », le réseau social essaie peut-être aussi de regagner la confiance du public en offrant des informations de qualité.

Reste à voir si la création d’une section dédiée à l’actualité ne réduira pas davantage la présence de la presse sur le fil principal de Facebook. Comme le mentionne The Verge, on peut aussi se demander si les utilisateurs auront envie de cliquer sur un onglet spécifique pour consulter les dernières nouvelles.

Lire aussi :

Bientôt des publicités sur mesure dans Facebook Messenger?

Le Soleil obtient un coup de pouce de Facebook

Facebook séduit moins qu’avant les candidats à l’embauche

Facebook rend publique une orientation davantage axée sur la vie privée

Facebook investira 300 millions de dollars dans le journalisme local




Tags: , , , , , , , , , , , ,