62 % des entreprises interdiraient le Wi-Fi à leurs employés


Fanny Bourel - 20/04/2016

Près de deux tiers des entreprises interdisent à leurs employés mobiles d’utiliser des points d’accès Wi-Fi gratuits, selon une étude publiée par iPass. Cette entreprise américaine fournit des solutions de connectivité mobile, notamment un outil de connexion sécurisée intégrant un VPN.

Illustration du concept de sécurité d'application web

(Image : Thinkstock)

Une entreprise sur cinq a déclaré songer à interdire l’accès au Wi-Fi gratuit dans un avenir proche.

Pour 37 % des 500 compagnies interrogées aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France, la plus forte menace à leur sécurité mobile réside dans les points d’accès Wi-Fi gratuits. Elles sont 36 % à considérer que le manque de précautions prises par les employés est la plus grande difficulté à gérer. Pour 26 % d’entre elles, le plus gros problème se situe plutôt du côté des appareils utilisés.

Pour y faire face, les entreprises se sentent un peu démunies. Si elles sont 92 % à se dire inquiètes des défis qu’entraîne la mobilité croissante des employés en termes de sécurité, 88 % d’entre elles auraient du mal à appliquer une stratégie standardisée.

Pour renforcer la sécurité des connexions, beaucoup de compagnies proposent un accès VPN à leurs employés mais elles ne sont que 26 % à être certaines que ces derniers utilisent uniquement les réseaux VPN. Aux États-Unis, le taux descend même à 21 %.

« La méthode consistant à leur empêcher tout accès à ces points de connectivité est aussi maladroite qu’inadaptée, a estimé, dans un communiqué, Keith Waldorf, vice-président du département d’ingénierie chez iPass. Dans le monde actuel, où le Wi-Fi occupe la première place, les entreprises doivent impérativement informer leurs employés mobiles des dangers du Wi-Fi gratuit et non sécurisé, et leur donner les outils adéquats pour sécuriser leur connexion à Internet et rester productifs. »

Lire aussi :

Cybersécurité : des entreprises perdraient du terrain

Cyberattaques : 36 % des entreprises à risques selon EY




Tags: , , , , , , , ,