Se mettre la tête dans le sable est une pratique répandue de sécurité informatique

Plusieurs entreprises se mettent encore la tête dans le sable en matière de cyberrisques, selon un expert.

Source : erhui1979 / Getty

Des dirigeants de plusieurs organisations du Canada pensent encore qu’ils ne seront pas victimes d’une cyberattaque, soutient Peter Morin, responsable du secteur cybersécurité pour le cabinet-conseil Grant Thornton.

« Ce que j’ai remarqué, c’est que plusieurs organisations disent que ça ne va pas leur arriver », a déclaré Peter Morin, lors d’une entrevue après la publication d’un premier rapport annuel sur la cybersécurité au Canada par son cabinet. Grant Thornton International, dont le siège social est situé en Angleterre, est un cabinet-conseil mondial en fiscalité et en consultation.

« Plusieurs entreprises font l’autruche lorsqu’il s’agit de cybersécurité. C’est un centre de coûts. Dans plusieurs cas, les organisations ne savent pas comment la transformer en avantage. C’est juste un centre de coûts », a déclaré Peter Morin.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Ne pas corriger un serveur est comme laisser la porte ouverte

Quelles forces de l’ordre appeler au secours en cas de cyberattaque?

Sécurité informatique : ne pas perdre de vue l’hygiène de base

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à [email protected]

Articles connexes

Le télétravail inquiète les responsables de la sécurité, selon une enquête

Selon une nouvelle enquête de Cisco Systems, le nombre croissant d'employés travaillant à distance aujourd'hui est source de cheveux gris pour les responsables de la sécurité de données et les chefs d'entreprise ayant des responsabilités en matière de cybersécurité.

Détecter les intrusions avant une attaque

Par Avi Posesorsky, directeur des ventes chez Fortinet Avec leurs...

Google Cloud annonce de nouvelles solutions de sécurité

Google Cloud élargit son offre de cybersécurité et place sa récente acquisition de la société de cybersécurité Mandiant au premier plan de ses annonces de sécurité lors de la conférence Google Cloud Next 2022.

BRP victime d’une cyberattaque

On apprend ce matin que le fabricant de produits récréatifs BRP de Valcourt est actuellement la cible d’une « activité malveillante en matière de sécurité », tel que décrit par la société dans un communiqué.

La semaine dernière dans le monde du rançongiciel – lundi 11 juillet 2022

Une diminution des attaques, ou le « calme plat avant la tempête » ? Publication du rapport du second trimestre de Cyberint sur les rançongiciels.