Nouveaux produits


Jean-François Ferland - 29/11/2005

Avant-goût de la base de données Viper chez IBM – Un processeur écoénergétique chez Sun – Version améliorée du logiciel PPM chez Tenrox

BASE DE DONNÉES IBM offre la possibilité à ses clients et ses partenaires, par le biais d’un programme de test bêta de télécharger la mouture bêta de la prochaine version de sa base de données DB2 dont le nom de code est « Viper ». Cette base de données, dont la parution est prévue pour 2006, sera apte à supporter à la fois les données relationnelles et les données XML sans que ces dernières soient reformatées ou placées au sein d’un objet. Elle supportera également trois méthodes courantes de partition, soit la partition par intervalle, le grappage multidimensionnel et le hachage. Cette base de données supportera également le langage xQuery pour le traitement des données XML. De plus, IBM a annoncé l’extension du support hâtif de la base de données Viper pour la communauté de développement qui utilise le langage de programmation Web PHP.

PROCESSEUR Le manufacturier d’équipements Sun Microsystèmes a récemment dévoilé le processeur UltraSPARC T1 qui sera intégré à une gamme de serveurs SureFire lesquels seront lancés d’ici la fin de l’année 2005. Selon l’entreprise, ce processeur, qui sera muni de huit coeurs cadencés à 1,2 GHz et chacun doté de quatre filières, pour un total de 32 filières aptes à travailler simultanément, utilisera plus de la moitié d’énergie en moins que les processeurs Xeon de Intel ou Power de IBM, soit 70 watts contre 150 watts. Il aura recours à des cycles de traitement plus bas pour effectuer un nombre d’opérations de chiffrement équivalent aux performances des processeurs concurrents, mais en exigeant moins de capacité de traitement du processeur.

GESTION DES PROJETS Le fournisseur de logiciels de contrôle opérationnel Tenrox, établi à Laval, a commercialisé la version 8,6 de son logiciel modulaire PPM de gestion de portefeuille, de gouvernance et de conformité des projets. Cette nouvelle mouture comporte des fonctions optimisées de synchronisation avec le logiciel Project de Microsoft, tout comme elle permet une meilleure intégration avec les progiciels comptables pour la prise en charge multicompagnies et la prise en charge des notes de crédit. Les utilisateurs peuvent aussi associer plusieurs fois un type de travail à un projet, définir les conditions pour le déclenchement des notifications d’escalade au niveau de l’état pour les processus basés sur les flux et établir les paramètres régionaux pour chaque site dans le logiciel.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+