Microsoft a les gouvernements dans sa mire


Jean-François Ferland - 01/02/2006

Le développeur de logiciels lance une stratégie d’intégration technologique pour les services publics et d’implantation du gouvernement électronique.

Microsoft a annoncé, dans le cadre d’un événement présenté au Portugal, une stratégie destinée à fournir aux gouvernements une orientation et des solutions qui permettront la mise en place de modes de livraison transparente de services pour les citoyens par le biais des technologies.

Le développeur promeut cette stratégie comme étant une façon pour les gouvernements de réduire les coûts associés à la bureaucratie et accroître l’adoption des technologies pour stimuler la productivité économique.

La stratégie s’appuie sur un plan d’action nommé Plan-cadre Microsoft pour le gouvernement branché (Connected Government FrameworkCGF) qui est constitué d’un document de présentation technique, d’un ensemble d’ateliers techniques et d’affaires pour la clientèle, un plan d’action architectural ainsi que des implantations de référence du plan-cadre.

Selon Microsoft, la transformation des gouvernements et la livraison transparente de services en ligne reposent sur des capacités interconnectées de gestion de l’identité, de gestion des cas et de la relation client, de la gestion documentaire et de la gestion des formulaires.

Le développeur a procédé avec son partenaire Wisekey à la démonstration de technologies permettant d’émettre des pièces d’identité électroniques pour les citoyens, alors que les entreprises Accenture et Avanade, une co-entreprise formée par Accenture et Microsoft, ont présenté une solution nommée eGovernment Accelerator qui sert à automatiser les processus et à remplacer les formulaires papier.

Selon certaines sources, citées par Microsoft, les pertes de productivité dans le milieu gouvernemental coûteraient, annuellement, 845 milliards de dollars aux États-Unis et à quelque 400 milliards d’euros dans l’Europe des 25. Un créneau potentiel intéressant pour le fabricant de logiciels de Redmond, il va sans dire.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+