L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 01/05/2006

CGI annonce ses résultats de deuxième trimestre – Résultats de premier trimestre chez Emergis – Résultats annuels chez Medical Intelligence

CGI annonce ses résultats de deuxième trimestre

La société de services-conseils Groupe CGI a rendu publics les résultats du deuxième trimestre de son année fiscale 2006.

L’entreprise a généré des revenus de 866,8 millions de dollars qui sont en baisse en comparaison avec les revenus de 915,6 millions obtenus au terme du deuxième trimestre de l’année fiscale 2005. Toutefois, le bénéfice net a atteint 14,1 millions $, alors qu’il avait atteint 53,6 millions $ au terme de la période correspondante de l’année fiscale précédente. Or, n’eut été de frais associés à une réorganisation, le bénéfice net du deuxième trimestre aurait été de 34,7 millions $.

La direction de l’entreprise a notamment pointé du doigt la diminution plus rapide que prévue du volume de travail émanant de BCE. Dans le contexte de ce ralentissement, CGI a annoncé il y a quelques semaines l’abolition de 1 000 postes principalement dans ses bureaux de Montréal et de Toronto. Incidemment, l’entreprise indique parmi les faits saillants du trimestre terminé la prolongation jusqu’en juin 2016 des ententes d’impartition avec BCE pour une valeur de 1,1 milliard $.

Parmi les autres faits saillants du trimestre, CGI souligne un contrat de gestion des processus d’affaires d’une valeur qui oscillera entre 30 à 40 millions $US avec le gestionnaire d’informations de santé Medco Health Solutions, un contrat de gestion de l’infrastructure d’une durée de sept ans et d’une valeur de 90 millions $ avec l’assureur Royal & Sun Alliance du Canada, ainsi que des contrats d’une valeur de plus de 100 millions $US pour le soutien des systèmes de contrôle budgétaire avec la Ville de New York et le comté de Wake en Caroline du Nord.

Résultats de premier trimestre chez Emergis

L’entreprise québécoise Emergis, qui commercialise des solutions de commerce électronique, a publié les résultats obtenus au terme du premier trimestre de l’année 2006 qui s’est terminé le 31 mars dernier.

Au terme de cette période, l’entreprise a généré des revenus de 40,3 millions $, ce qui constitue une légère augmentation en comparaison avec les revenus de 38,5 millions $ qui ont été obtenus lors du premier trimestre de l’année fiscale 2005. Le bénéfice net est de 3,7 millions $, alors que le trimestre équivalent de l’année précédente s’était terminé avec une perte nette de 3,9 millions $.

Les revenus associés au secteur de la santé ont atteint 24,9 millions $, alors que le trimestre correspondant de l’année précédente s’était soldé par des revenus de 21,4 millions $. Cette augmentation est attribuable à des acquisitions dans le secteur du transport de demandes de règlement et des systèmes de gestion de pharmacie, ainsi qu’à la croissance des activités d’adjudication de demandes de règlement, mais elle aurait pu être plus élevée si un contrat de transport de demandes de règlement avait été renouvelé.

Les revenus associés au secteur de la finance, établis à 15,4 millions $, sont en recul par rapport aux revenus de 17,1 millions $ du premier trimestre de l’année 2005. Cette diminution de revenus s’explique par la réduction progressive des activités de facturation en ligne de Emergis, mais le recul aurait pu être plus important si les revenus d’honoraires professionnels dans le secteur de la gestion de la trésorerie n’avaient pas connu une augmentation plus appréciable.

Résultats annuels chez Medical Intelligence

Medical Intelligence, une entreprise de Québec qui conçoit et fabrique des produits dans le domaine de la télésécurité médicale personnelle, a annoncé ses premiers résultats financiers annuels à titre de société publique cotée en bourse.

Au terme de l’année 2005, qui s’est terminée le 31 décembre dernier, l’entreprise a cumulé une perte nette de 1,9 million $, alors qu’en 2004 la perte avait atteint 315 000 $. Les activités financières de l’entreprise en 2004 avaient toutefois débuté au mois d’août. L’entreprise rapporte des frais généraux et administratifs d’environ 768 000 $, des frais de recherche et de développement d’environ 513 000 $ et des frais de commercialisation d’environ 398 000 $, mais ne révèle pas ses revenus pour l’année écoulée.

Medical Intelligence commercialise des bracelets anti-fugue pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de systèmes d’alarme portables intégrant un électroencéphalogramme et un système de positionnement GPS. Elle a notamment annoncé, vers la fin de son année financière, qu’elle allait établir en France une filiale qui commercialisera ses produits en Europe dès ce printemps.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+