L’ADRIQ remet ses prix Innovation 2005


Jean-François Ferland - 02/12/2005

Quatre des six distinctions ont été remises à des entreprises québécoises du secteur des technologies de l’information.

L’Association de la recherche industrielle du Québec (ADRIQ) a remis, pour une quinzième année, les Prix Innovation pour souligner le dynamisme des organisations québécoises qui font preuve d’innovation industrielle par la recherche et le développement de savoir-faire.

Le prix Innovation/Produit a été remis à Mechtronix Systems, une PME de Saint-Laurent qui développe et fabrique des simulateurs de vol. L’entreprise a mis en marché un simulateur de vol complet entièrement contrôlé par ordinateur dont le concept a permis de réduire de moitié le prix de vente et de faciliter son entretien. Les ventes du fabricant ont doublé alors que les profits ont augmenté de 600 % depuis sept mois.

Le prix Innovation/Procédé a été décerné à L’Union-Vie Groupe Financier de Drummondville qui offre des services d’assurance et de gestion de portefeuille à quelque 2 000 conseillers indépendants du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick. L’entreprise a implanté en 2004 le Système Intégré d’Analyse Virtuel, un système de télétravail qui permet aux employés d’accéder à une application commerciale à partir de leurs domiciles. La compagnie d’assurance a ainsi pu réduire le délai d’émission des polices de 67 %, de diminuer de 40 % les coûts du traitement d’analyse des dossiers et de porter à 100 % le taux de satisfaction des employés en télétravail.

Le prix Entrepreneurship a été attribué à Beenox, une PME de Québec qui crée et convertit des jeux vidéo. En 2002 son fondateur Dominique Brown a établi la division Beenox Shift consacrée à la conversion des jeux. En 2004, le taux de croissance de l’entreprise a atteint 247 %, les ventes ont augmenté de 623 % au cours des deux dernières années, et le nombre d’employés a doublé chaque année depuis 2003.

Le prix Partenariat a été remis au Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM), au Groupe TVA et au Réseau québécois pour le sous-titrage (RQST) pour le développement d’un système de sous-titrage en direct des bulletins de nouvelles télévisés. Le Groupe TVA a eu recours à l’expertise du CRIM en reconnaissance de la parole ainsi qu’aux conseils du RQST pour développer l’application qui permettra le sous-titrage de 90 % des émissions du groupe télévisuel d’ici 2008.

Toutes nos félicitations aux lauréats!




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+