L’actualité des TI en bref


Jean-François Ferland - 29/10/2009

Expansion en Ontario pour Genius Solutions
Mandat d’Alphinat auprès du gouvernement français
Résultats de troisième trimestre chez Rogers
La veille scientifique en santé et sécurité au travail à l’ère du blogue
Prix du public et du jury au salon E-Paper World

Expansion en Ontario pour Genius Solutions

L’entreprise Genius Solutions de Boucherville, qui édite un progiciel de planification et de gestion intégrée à l’intention des petites et moyennes entreprises du secteur manufacturier, a inauguré un premier bureau hors du Québec, soit à Toronto en Ontario.

Cette expansion s’inscrit dans une stratégie d’exportation du produit phare de l’entreprise aux États-Unis. L’autre bureau exploité par Genius Solutions est situé à Québec.

Mandat d’Alphinat auprès du gouvernement français

L’éditeur de logiciels Alphinat de Montréal, qui oeuvre dans le domaine de l’automatisation des processus d’affaires, a contribué à un programme de simplification des démarches administratives pour les usagers des services publics de l’administration gouvernementale en France.

Le travail d’Alphinat, réalisé par le biais d’un mandat octroyé à un intégrateur par la Direction générale de la Modernisation de l’État de la République française, consistait à définir une « usine à démarches en ligne » afin d’optimiser et rendre sécuritaire la mise en oeuvre de services dématérialisés, à l’aide de la solution SmartGuide. Le but de l’exercice est d’établir une architecture orientée service qui intégrera des applications existantes et bénéficiera de nouvelles démarches.

Résultats de troisième trimestre chez Rogers

Le fournisseur de services de télécommunications Rogers rapporte des revenus de 3 G$ pour le troisième trimestre de son année financière en cours, qui a pris fin le 30 septembre 2009. Ces revenus sont en hausse de 54 M$ en comparaison avec les revenus du troisième trimestre de l’année financière précédente.

De ces revenus, 1,7 G$ proviennent des activités en communication sans fil, 989 M$ des services par câble et 364 M$ des activités dans le secteur des médias. Le bénéfice net du trimestre est de 614 M$, en hausse de 105 M$ d’année en année.

Au cours de ce trimestre, Rogers a notamment réorganisé sa structure interne en optant pour deux entités consacrées aux infrastructures et aux services, au lieu d’entités fondées sur les plates-formes technologiques.

Pour les trois premiers trimestres de son année financière, Rogers rapporte des revenus de 8,6 G$, en hausse de 280 M$ en comparaison avec les revenus des neuf premiers mois de l’année financière précédente. 4,9 G$ proviennent des activités en communication sans fil, 2,9 G$ des services par câble et 1 G$ des activités dans le secteur des médias. Le bénéfice net de 1,1 G$ est supérieur de 28 M$ à celui de la période équivalente de l’année précédente.

La veille scientifique en santé et sécurité au travail à l’ère du blogue

L’Institut de recherche Robert-Sauvé, un organisme de recherche à but non lucratif qui oeuvre dans le secteur de la santé et de la sécurité au travail, exploite depuis peu un blogue qui est consacré à la veille scientifique.

Ce blogue, qui est modéré par une bibliothécaire, regroupe de l’information qui provient de 650 sites Web dont le contenu a trait à la santé et à la sécurité au travail. Ce site spécialisé contient également de l’information qui est recueillie par le personnel de l’organisme lors d’événements spécialisés. Ce blogue s’ajoute à huit autres carnets en ligne qui sont modérés par d’autres employés de l’institut.

Prix du public et du jury au salon E-Paper World

La conférence consacrée à l’imprimé et au livre électronique E-Paper World, qui a eu lieu à Montréal les 30 septembre et 1er octobre, rapporte que 200 personnes ont assisté à l’événement qui était composé de 20 conférences et neuf tables rondes. Également, on a dévoilé l’identité des récipiendaires de prix qui étaient décernés par le public et par les organisateurs de l’événement.

De la part du public, le prix du meilleur lecteur de livres électronique a été remis à Sony, alors que le prix du meilleur logiciel a été remis à l’entreprise française MiLibris. Le récipiendaire du prix de la « meilleure solution numérique intelligente » a été remis à l’éditeur De Marque de Québec.

La firme EPC @ Partners de Montréal, qui a organisé la conférence, a remis le prix du meilleur lecteur de livres à l’entreprise française Nemoptic, pour un prototype nommé Stylen, ainsi que le prix du logiciel innovant MG Production, un éditeur français qui développe une plate-forme collaborative de mise en page. Le prix de la meilleure solution numérique a été attribué à la Fondation littéraire Fleur de lys, un organisme sans but lucratif québécois qui édite et commercialise sur Internet des livres électroniques qui peuvent être imprimés à la demande.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+