Internet, une référence en santé


Jean-François Ferland - 10/03/2006

Selon un sondage nommé HealthInsider qui a récemment été mené au Canada par IBM, un nombre croissant de personnes ont recours au réseau Internet pour trouver de l’information qui leur permettrait d’en savoir davantage sur leurs problèmes de santé.

Selon le sondage effectué récemment auprès de 2 500 Canadiens, 37 % des répondants ont dit avoir effectué des recherches sur l’Internet pour diagnostiquer leurs problèmes de santé. Cette proportion aurait ainsi presque doublé depuis 2003.

Plus du quart des répondants auraient indiqué que la recherche de l’information sur la santé visait à confirmer ou à questionner le diagnostic formulé par leur médecin. L’utilisation du réseau Internet pour vérifier des résultats de recherches médicales et pour partager ces informations ayant le même problème de santé aurait également crû depuis l’année 2003.

« En 2003, Internet surclassait les médecins comme principale source d’information en matière de santé au Canada. Aujourd’hui, nous constatons la tendance à l’effet que les Canadiens font appel également aux médecins et à Internet, ce qui indique qu’ils utilisent l’information sur la santé avec plus de prudence », indique Neil Stuart, associé au groupe Soins de santé à la division Services-conseils en affaires chez IBM.

Toutefois, une grande majorité de Canadiens estime qu’il est difficile d’évaluer le niveau de fiabilité de l’information trouvée sur Internet, en plus de croire que la qualité de l’information diffusée sur le Web devrait être améliorée.

Les répondants ont indiqué que le cautionnement de l’information médicale par un professionnel ou un organisme autoritaire, une affiliation avec un organisme crédible et un contrôle du contenu par un organisme tiers constituaient les principaux critères employés pour déterminer la validité de l’information médicale contenue sur un site Web.

Également, 44 % des répondants ont indiqué que le réseau Internet constituait un moyen simple et facile de trouver de l’information, alors que 30 % des personnes sondées ont dit apprécier le fait que l’information y soit accessible en tout temps.

Par ailleurs, alors que le groupe des jeunes de 15 à 24 ans constitue le groupe des plus grands utilisateurs de l’Internet, ce même groupe serait celui qui utilise le moins le Web pour trouver de l’information sur la santé.

Les femmes seraient davantage portées à rechercher de l’information sur la santé que les hommes.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+