Intema lance une plateforme pour le marketing par courriel

La plateforme Konversation2 d’Intema Solutions viserait l’obtention de résultats dans le cadre de campagnes de marketing par courriel.Logo d'Intema Solutions

Intema Solutions, une entreprise de Montréal qui se spécialise en solutions d’intégration technologique pour les activités de marketing et de services à la clientèle des entreprises, affirme que son logiciel doit permettre aux utilisateurs, dans les petites et les moyennes entreprises, « d’obtenir des résultats » en matière de lancement de campagnes de marketing par courriel.

De plus, Intema Solutions soutient que cette plateforme sera reliée à son moteur de marketing prédictif, qui doit quant à lui permettre aux clients d’avoir accès à des informations sur leur clientèle, telles que le taux de conversion qui est lié à l’envoi des courriels.

« L’équipe de développeurs d’Intema Solutions a revu la conception de la plateforme originale Konversation », par exemple avec des capacités de segmentation, mentionne aussi Intema Solutions.

Lire aussi :

Campagnes de courriel et marketing prédictif au menu d’Intema Solutions

Intema en mode commercialisation et acquisitions en 2014

Intema Solutions acquiert des contrats de Cabestan

Articles connexes

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

Le nom du Centre antifraude du Canada utilisé dans une campagne d’hameçonnage

Le nom du Centre antifraude du Canada (CAFC), un organisme qui collige pour la police les rapports de fraude de tous types, est utilisé pour une escroquerie par hameçonnage.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.

Les escroqueries par hameçonnage réussies ont augmenté en 2021

Le nombre d’escroqueries par hameçonnage sous toutes leurs formes, par exemple par courriel, texte et voix, a fait un bond significatif en 2021, selon le rapport annuel State of the Phish produit par Proofpoint.