Intema en mode commercialisation et acquisitions en 2014


Dominique Lemoine - 04/05/2015

Intema Solutions rapporte des revenus annuels de 1,7 million de dollars pour son exercice financier annuel 2014.Logo d'Intema Solutions

Intema Solutions, une entreprise de Montréal qui se spécialise en solutions d’intégration technologique pour les activités de services à la clientèle et de marketing des entreprises, rapporte des revenus annuels qui sont supérieurs de 58 % aux revenus annuels d’environ 1,1 million de dollars qui avaient été produits par Intema Solutions pendant son exercice financier annuel 2013.

« L’amélioration de la situation financière a permis de stimuler la commercialisation des technologies, ce qui a augmenté la venue de nouveaux clients et les revenus tirés de clients existants », explique Intema Solutions, qui ajoute miser aussi sur des acquisitions.

Pour son exercice financier annuel terminé le 31 décembre 2014, Intema fait état de coûts directs de 186 514 dollars, plutôt que de 133 272 dollars pour son exercice annuel 2013, et de coûts de main-d’œuvre directe de 169 214 dollars, plutôt que de 172 916 dollars pour son exercice annuel de 2013.

Par ailleurs, les frais de recherche et développement de 102 449 dollars et les frais de vente et d’administration de 958 909 dollars qui sont rapportés par Intema pour son exercice financier annuel 2014 sont supérieurs d’année en année. En 2013, ces frais avaient été de 75 799 et 874 009 dollars.

Intema Solutions rapporte un bénéfice net annuel de 193 463 dollars. Ce bénéfice net est supérieur à la perte nette annuelle de 383 594 dollars qui avait été produite par Intema lors de son année financière 2013.

Lire aussi :

Intema Solutions acquiert des contrats de Cabestan

Campagnes de courriel et marketing prédictif au menu d’Intema Solutions

Un client bancaire anonyme pour Intema Solutions




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+