Google termine 2009 en force


Denis Lalonde - 22/01/2010

Le moteur de recherché internet Google a dévoilé des résultats supérieurs aux prévisions des analystes au 4e trimestre, ce qui n’empêchait pas le titre de reculer de 17,63 dollars (3,03%) à 565,30 dollars au Nasdaq vendredi matin.

Google a fait état après la fermeture des marchés jeudi d’un bénéfice net de 1,97 milliard de dollars américains* (6,13 dollars par action) pour le trimestre terminé le 31 décembre.

À la période correspondante en 2008, Google avait déclaré un bénéfice net de 382 millions de dollars (1,21 dollar par action).

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice net s’est élevé à 2,19 milliards de dollars, ou 6,79 dollars par action.

Les revenus de Google ont de leur côté atteint 6,7 milliards de dollars, ce qui représente une croissance de 17% par rapport à ceux de 5,7 milliards de dollars dévoilés il y a un an.

Sur ces bases, les résultats de Google sont supérieurs aux prévisions des analystes, puisque ces derniers anticipaient un bénéfice par action de 6,48 dollars et des revenus de 4,92 milliards de dollars, selon Thomson Reuters.

Il semble donc que malgré cette apparente bonne performance, les résultats n’étaient pas au goût de certains investisseurs.

Au cours des 52 dernières semaines, le titre de Google a oscillé entre 289,45 dollars et 629,51 dollars.

* Tous les montants sont en dollars américains.

Denis Lalonde est rédacteur en chef au magazine Direction informatique.




Tags:

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI).
Twitter: DenisLalonde


Google+ WWW