Trimoz : Comment fonctionne le processus de référence


Jean-François Ferland - 22/02/2011

La plate-forme de recrutement en ligne Trimoz permet à un référent de suggérer un poste à un candidat, et ultimement un candidat à un employeur. Explications.

Le service de recrutement en ligne Trimoz, qui a été inauguré récemment par une filiale de l’entreprise Agricom Communications d’Alma au Lac Saint-Jean (Lire : Trimoz : Stimuler le recrutement en ligne par la prime de référence), mise sur l’implication de tierces parties pour recommander des candidats à des employeurs, en échange d’une compensation financière.

Dans le portail de Trimoz, au bas d’une fiche d’offre d’emploi, on retrouve le bouton conventionnel « Postuler à l’emploi », mais aussi un bouton nommé « Référer un candidat » qui mène à un formulaire en ligne. Dans ce formulaire, un référent inscrit le nom et l’adresse de courriel du candidat, le lien entre le référent et le candidat, ainsi qu’un message qui incite le candidat à postuler à l’emploi. Un courriel contenant ce dernier message et un lien vers l’offre d’emploi est ensuite acheminé au candidat potentiel.

« Si votre contact consulte l’offre d’emploi et soumet sa candidature à l’employeur, vous devenez instantanément son référent unique et ainsi vous courez la chance de gagner la prime », indique Trimoz dans sa rubrique d’aide.

Le formulaire du référent contient aussi un champ qui permet d’écrire à l’employeur un message de recommandation qui fait état de la formation, des compétences et de l’expérience professionnelle du candidat recommandé. Ce message est transmis automatiquement à l’employeur lorsque le candidat postule à l’emploi.

Selon la rubrique d’aide de Trimoz, un employeur ou un recruteur peut définir la prime à sa guise, selon le type de poste, le secteur d’emploi, les compétences, la rareté de la main-d’oeuvre ou même l’éloignement de la région. On précise que la prime doit être versée au référent au plus tard quinze jours après la clôture de l’offre d’emploi.

D’autre part, la plate-forme Trimoz est dotée d’une « cote de référent » où les personnes qui suggèrent des candidats obtiennent des points qui font croître leur cote, en fonction de la postulation des candidats suggérés à une offre d’emploi, de leur sélection pour une entrevue et de leur embauche. Trimoz indique que cette cote peut être utilisée par un employeur pour procéder à un tri sélectif des candidatures.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+