Prédictions 2011 de Deloitte : la tablette numérique et le téléphone évolué déclasseront le PC


Jean-François Ferland - 20/01/2011

Deloitte Canada estime que les plates-formes mobiles récentes déclasseront l’informatique personnelle cette année. La tablette numérique pourrait même faire une incursion certaine en entreprise. Toutefois, aucun système d’exploitation mobile ne dominera le marché.

La firme de services-conseils Deloitte Canada, qui porte le nom Samson Bélair/Deloitte & Touche au Québec, a dévoilé ses « Prédictions TMT canadiennes 2011 » pour les secteurs des technologies, des médias et des télécommunications au Canada.

Lors d’une présentation à Montréal, le responsable de la recherche pour le secteur des technologies, des médias et des télécommunications chez Deloitte Canada, Duncan Stewart, a commenté de façon amusante dix prédictions établies par la firme, dont plusieurs ont trait à l’utilisation des TIC dans un contexte organisationnel.

Les prédictions canadiennes pour 2001 de Deloitte

1. Téléphones intelligents et tablettes : plus de la moitié des ordinateurs n’en sont plus
2. Les tablettes en entreprise : plus qu’un simple jouet
3. Diversité des systèmes d’exploitation : aucune norme ne s’impose pour les téléphones intelligents ou les tablettes
4. La publicité par les réseaux sociaux : où se situe la limite?
5. Le statut de « super média » associé à la télévision s’accentue
6. Prolifération des ENP : la pub de 30 secondes toujours en vie!
7. Qui décide? La lutte pour les cotes d’écoute
8. Le Wi-Fi dans un magasin près de chez vous : le magasinage comparatif en ligne
9. La technologie 4G bon marché : de nombreux exploitants opteront-ils plutôt pour la technologie 3.5G?
10. La technologie Wi-Fi s’ajoute à la bande passante cellulaire pour les « données en mouvement »

Année charnière pour la tablette numérique et le téléphone évolué

En poursuivant sur la lancée d’une de ses prédictions établies en 2010, qui présidait l’essor de la tablette numérique, Deloitte Canada prédit qu’en 2011 les ventes d’ordinateurs personnels conventionnels seront minoritaires, en raison de la popularité des téléphones intelligents et tablettes.

Ainsi, Deloitte Canada prédit que 200 millions d’ordinateurs portatifs, 150 millions d’ordinateurs de table et 40 millions d’ultraportatifs seront vendus cette année à l’échelle mondiale, pour un total de 390 millions d’unités, alors que 375 millions de téléphones évolués et 50 millions de tablettes numériques pourraient trouver preneur, pour un total de 425 millions d’unités.

Ainsi, les appareils mobiles de nouveau genre pourraient franchir le point de basculement (tipping point) dans le marché des appareils informatique en 2011. Toutefois, Deloitte s’attend à ce que l’informatique personnelle joue encore un rôle « utilitaire ».

« Le PC n’est pas mort, puisqu’il y a encore 1,5 milliard d’ordinateurs autour de nous, a indiqué Duncan Stewart. Mais en 2017, pour chaque ordinateur qui sera vendu, deux tablettes ou téléphones évolués seront achetés. L’ordinateur passe de produit unique en informatique à un élément parmi d’autres au sein d’un écosystème. »

Incursion de la tablette numérique en entreprise

D’autre part, Deloitte Canada estime que 2011 sera marquée par l’adoption de la tablette numérique par les organisations. Ainsi, plus du quart des tablettes qui seront vendues à l’échelle mondiale en 2011 seront achetées à des fins commerciales, gouvernementales ou institutionnelles. Selon Duncan Stewart, 80 % des entreprises de type Fortune 500 utiliseront des tablettes numériques en 2011.

« Dans les commerces, nous voyons un potentiel d’utilisation des tablettes numériques pour la présentation de catalogues, dans des kiosques, et même pour des systèmes de point de vente, a déclaré M. Stewart. Dans le secteur hospitalier, où l’ordinateur portatif à écran tactile et pivotant était difficile à utiliser et présentait des risques d’infection, la tablette numérique sera plus facile à utiliser, par exemple pour montrer des radiographies à un patient.

« Dans les entreprises, la virtualisation permettra l’utilisation d’applications commerciales. Nous verrons des déploiements massifs d’applications commerciales sur les tablettes PC, ajoute-t-il, en relatant que l’éditeur de progiciels SAP a procédé récemment à un déploiement de tablettes et à une « évangélisation » auprès de son personnel.

Pas de SE dominant

Par ailleurs, Deloitte Canada estime qu’il n’y aura pas de joueur dominant en 2011 au niveau des systèmes d’exploitation pour les tablettes numériques et les téléphones évolués, contrairement aux systèmes d’exploitation en informatique personnelle.

« On ne verra pas de système d’exploitation de facto. Différents choix s’offriront aux fournisseurs de services de télécommunications afin de sélectionner le SE qui sera leur « héros » à proposer à leurs clients », a indiqué M. Stewart.

« Toutefois, les développeurs de logiciels, qui n’auront pas le moyen de produire des applications pour toutes les plates-formes, devront faire des choix », a-t-il ajouté.

À lire aussi :Prédictions 2011 de Deloitte : La réseautique sans fil à l’avant-plan

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+