Montréal au 30e rang des villes les plus dangereuses en ligne au Canada


Denis Lalonde - 23/02/2012

Symantec a réalisé un classement des villes les plus dangereuses en ligne au Canada et les représentantes du Québec y font bonne figure. Si Montréal est la ville la plus dangereuse en ligne dans la Belle Province, elle n’arrive qu’au trentième rang canadien.

Pour réaliser son classement, l’éditeur de logiciels de sécurité Symantec a brossé le portrait des 50 plus importantes villes au Canada en matière de dangers en ligne. La société a analysé différents critères comme le nombre d’ordinateurs zombies infectés ou les tentatives d’infiltrations au moyen de logiciels malveillants.

Le nombre d’attaques informatiques provenant de chacune des villes et le nombre d’adresses IP ciblées par les sites d’envoi de pourriels ont également été analysés, tout comme les habitudes de navigation des internautes, notamment au niveau de l’usage des réseaux sociaux, des téléphones intelligents et des bornes sans-fil.

Selon les résultats de Symantec, c’est la ville de Burlington, en banlieue de Toronto, qui est la plus dangereuse au Canada. Suivent trois villes de la Colombie-Britannique (C-B), Port Coquitham, Vancouver et Langley, alors que Calgary arrive au 5e rang.

Fredericton (Nouveau-Brunswick) se classe sixième, devant Toronto, New Westminster (C-B), Edmonton et Victoria (C-B).

Montréal au 30e rang

L’étude de Symantec soutient que Montréal est la ville la plus dangereuse en ligne au Québec, au 30e rang canadien, elle qui occupait le 25e échelon l’an dernier.

Les autres municipalités québécoises dans le classement sont les sept moins dangereuses en ligne au pays : Québec (44e), Trois-Rivières (45e), Sherbrooke (46e), Laval (47e), Longueuil (48e), Gatineau (49e) et Lévis (50e).

Pour consulter l’édition numérique du magazine de décembre 2011/janvier 2012 de Direction informatique, Cliquez ici.




Tags: , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW