Les équipes de réponse doivent s’attendre à l’inattendu

Les équipes de réponse aux incidents de sécurité informatique doivent être préparées au pire. Sauf que la plupart pensent que le pire est la perte de données ou le chantage.

Source: WhataWin / Getty

Le pire, selon le stratège en cybersécurité Brennan Schmidt, a été de devoir faire partie de l’équipe d’intervention en cas d’incident après l’accident d’autobus survenu en 2018 en Saskatchewan, qui a tué 16 personnes, dont beaucoup étaient des joueurs, des entraîneurs et des membres du personnel de l’équipe de hockey des Broncos de Humbolt.

Comme Brennan Schmidt l’a raconté jeudi lors d’une discussion au sujet de la réponse aux incidents dans le cadre de la série en ligne MapleSec Satellite, un certain nombre de choses n’étaient pas prévues.

L’un des imprévus était la nécessité de prendre le contrôle du site Web, du courrier électronique et des comptes de médias sociaux du club de hockey. Or, la personne responsable de la gestion des informations d’identification avait été tuée dans l’accident. Des avocats ont dû être impliqués pour résoudre ce problème.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Se mettre la tête dans le sable est une pratique répandue de sécurité informatique

Formation en sécurité informatique pour les petites entreprises

Sécurité informatique : ne pas perdre de vue l’hygiène de base

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à [email protected]

Articles connexes

Détecter les intrusions avant une attaque

Par Avi Posesorsky, directeur des ventes chez Fortinet Avec leurs...

Une session du MapleSEC examine la meilleure façon de mettre fin au chaos des courriels

Les chiffres sont à la fois effrayants et alarmants. Au cours de 2022, selon Statista, on estime qu'un nombre stupéfiant de 333,2 milliards de courriels seront envoyés et reçus dans le monde, un nombre qui atteindra 347,3 milliards l'année prochaine et franchira la barre des 376,4 milliards d'ici 2025.

Les RSSI doivent être proactifs dans leurs cyberstratégies, affirme un conférencier au MapleSEC

Les professionnels de la sécurité de l'information devraient être plus agressifs dans leurs stratégies de cybersécurité, a déclaré un expert lors de la conférence MapleSEC de cette semaine.

Google Cloud annonce de nouvelles solutions de sécurité

Google Cloud élargit son offre de cybersécurité et place sa récente acquisition de la société de cybersécurité Mandiant au premier plan de ses annonces de sécurité lors de la conférence Google Cloud Next 2022.

BRP victime d’une cyberattaque

On apprend ce matin que le fabricant de produits récréatifs BRP de Valcourt est actuellement la cible d’une « activité malveillante en matière de sécurité », tel que décrit par la société dans un communiqué.